topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - REMANIEMENT MINISTÉRIEL AU BURUNDI : A moins d'un mois du référendum contesté du 17 mai, le président Pierre Nkurunziza a effectué ce jeudi 19 avril un remaniement qui a fait tomber des têtes, et non des moindres. [@rib News, 19/04/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Fin d’une brève visite du chef de l’Etat gabonais à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

PANA, 13 avril 2018

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a effectué, vendredi, une visite de quelques heures à son homologue burundais, Pierre Nkurunziza, centrée sur les relations de coopération bilatérale et multilatérale, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Le chef de l’Etat burundais et des membres du Gouvernement étaient à l’accueil et au départ, en fin d’après-midi, de son homologue gabonais et sa suite.

Le visiteur de marque a encore reçu un accueil populaire chaleureux depuis l’aéroport international de Bujumbura et le long de la route qui mène vers le centre-ville de la capitale burundaise dont c'était l'une des rares visites d’homme d'Etat étranger depuis la violente crise électorale de 2015.

L’homme d’Etat gabonais assure actuellement la présidence tournante de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale(Ceac) et c’est, avant tout, à ce titre qu’il a indiqué avoir fait le déplacement de Bujumbura, comme il l’a déjà fait des autres capitales des pays membres depuis le mois de février dernier.

Le président gabonais a indiqué que les concertations en cours portent sur les problèmes politiques, sécuritaires et économiques auxquels font face les 11 pays membres de la Ceac.

Ces 11 pays sont le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la RD Congo, le Rwanda, Sao Tome et Principe ainsi que le Tchad, répartis sur une superficie de 6,6 millions de kilomètres carrés, pour une population estimée à 130 millions d’habitants.

Certains de ces problèmes opposent des Etats entre eux, comme dans le cas du Burundi et du Rwanda qui entretiennent, ces dernières années, des relations tendues sur fond d’accusations de déstabilisation mutuelle.

Le chef de l’Etat gabonais s’est engagé à tout mettre en oeruvre pour que les relations entre les deux plus proches voisins des Grands Lacs africains reviennent à la normale.

Le président burundais, de son côté, a salué la visite et le dynamisme de son homologue gabonais à la tête de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale.

Un ancien ministre burundais des Finances, Tabu Abdallah Manirakiza, occupe actuellement le poste de Secrétaire général-adjoint de l’organisation, chargé du département des programmes, du budget, de l’administration et des ressources humaines.

Le traité fondateur de la Ceac stipule, entres autres missions, de « promouvoir et de renforcer une coopération harmonieuse et un développement équilibré et auto-entretenu dans les domaines de l’activité économique et sociale ».

L’organisation met un accent particulier sur les domaines de l’industrie, des transports et de la communication, de l’énergie, de l’agriculture, des ressources naturelles, du commerce, des douanes, des questions monétaires et financières, des ressources humaines, du tourisme, de l’enseignement, du perfectionnement, de la culture, de la science et de la technologie et du mouvement des personnes.

L’objectif global de l’organisation étant de réaliser « l’autonomie collective, d’élever le niveau de vie des populations, d’accroître et de maintenir la stabilité économique, de renforcer les étroites relations pacifiques entre les Etats membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain».

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher