topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - REMANIEMENT MINISTÉRIEL AU BURUNDI : A moins d'un mois du référendum contesté du 17 mai, le président Pierre Nkurunziza a effectué ce jeudi 19 avril un remaniement qui a fait tomber des têtes, et non des moindres. [@rib News, 19/04/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Après Ali Bongo, le Burundi espère engranger de nouveaux gains diplomatiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

PANA14 avril 2018

Succès diplomatique de la visite-éclair du chef de l’Etat gabonais à Bujumbura

Bujumbura, Burundi - Le communiqué final de la visite-éclair du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, vendredi à Bujumbura, est venu réconforter le pouvoir burundais qui affirmait maîtriser entièrement la situation politico-sécuritaire, bientôt trois ans après les élections controversées et émaillées de violences de 2015.

«M. Ali Bongo Ondimba a félicité son homologue, Pierre Nkurunziza, de l’évolution très positive de la situation politique et sécuritaire au Burundi», souligne le communiqué.

Vue des Nations Unies, « la situation politique et des droits de l’homme reste préoccupante et commande un plus grand engagement de la communauté internationale afin de revigorer le dialogue entre toutes les parties prenantes au Burundi», déclarait, mardi dernier encore, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands lacs d’Afrique, Saïd Djinnit, devant le Conseil de sécurité.

Le président gabonais est revenu à Bujumbura, près de deux ans après l’échec d’une mission de bons offices d’un panel de «très haut niveau» des chefs d’Etat africains » dont il faisait partie, aux côtés des ses homologues Sénégalais, Macky Sall, Sud africain, Jacob Zuma, Mauritanien, Mohamed Abdel Aziz, ainsi que du Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn.

La nouvelle visite s’inscrit dans le cadre du «renforcement des excellentes relations d’amitié et de coopération qui existent si heureusement entre les deux pays et leurs peuples frères» d’une part, et de la tournée sous-régionale dans les pays membres de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) que préside actuellement le chef de l’Etat gabonais, d’autre part, précise le communiqué.

Ces Etats sont : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe ainsi que le Tchad.

Au plan bilatéral, les deux chefs d’Etat ont passé en revue les différents accords de coopération et ont salué « l’excellent état de cette coopération », selon la même source qui précise encore que les deux parties ont appelé à la réactivation des travaux de la commission mixte de coopération.

Au plan régional, et s’agissant de l’intégration régionale, «les deux chefs d’Etat ont réaffirmé la nécessité de la réforme institutionnelle de la CEEAC».

Dans cette perspective, «les deux chefs d’Etat se sont engagés à poursuivre les efforts, en cours, de mobilisation des ressources».

De même, «la réforme du COPAX a retenu l’attention des deux chefs d’Etat, estimant que la situation sécuritaire dans les Etats membres de la CEEAC connaît des défis dans certaines zones de la sous-région et exige une réponse appropriée», passant par «la prévention et l’alerte précoce», conclut le communiqué.

Le «Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale » (COPAX) a été créé par un protocole du 24 février 2000, dans le cadre du mémorandum entre l’Union africaine (UA) et les communautés régionales, rappelle-t-on.

Les objectifs connus du COPAX consistent à «développer et intensifier la coopération sous-régionale en matière de sécurité et de défense, mettre en œuvre les dispositions pertinentes relatives à la non-agression et à l’assistance mutuelle en matière de défense, définir les grandes orientations dans les domaines de l’établissement, du maintien et de la consolidation de la paix à l’échelon sous-régional ».

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher