topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi valide une "base de données législatives" édictées depuis 1962 à ce jour Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 02/05/2018 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais a validé mercredi une "base de données législatives et réglementaires" édictées sous les différents régimes depuis le 1er juillet 1962 (date de l'indépendance) à ce jour, pour assurer la diffusion du droit, a constaté Xinhua à Bujumbura.

Cette validation est intervenue à l'issue de longues discussions des professionnels du droit (représentants des cours et tribunaux, ainsi que ceux des parquets) sur un projet de la base de ces données à base d'une expertise juridique émanant du Centre d'Etudes et de Documentation Juridiques (CEDJ) placé sous la tutelle directe du ministère burundais de la Justice, de la Protection Civique et Garde des Sceaux.

Dans un entretien avec Xinhua en marge de ces travaux, le directeur du CEDJ, Gérard Ngendabanka, a précisé que l'une des innovations fondamentales de cette base de données est la "numérisation" pour en faciliter la consultation afin que les Burundais aient largement accès aux lois et règlements régissant leur pays.

"Les avancées en la matière portent sur la possibilité de conserver facilement et durablement ces données particulièrement grâce à l'apport électronique. En effet, l'Etat du Burundi a intérêt à ce que les lois nationales soient conservées dans un lieu sûr", a expliqué M. Ngendabanka, qui a été ministre de la Justice au milieu des années 1990 et procureur général de la république au début des années 2000.

Le Burundi insiste sur la consolidation de cette base des données afin d'éviter que des praticiens du droit dont les magistrats "ne prennent des décisions erronées par méconnaissance des lois et règlements nationaux", a-t-il souligné.

Le Burundi, a-t-il ajouté, veut avec de telles innovations, que ses partenaires dont ceux de la zone de la Communauté Est-Africaine (CEA) où il est membre aux côtés des cinq autres pays (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Soudan du Sud), aient un accès facile à sa législation en vue d'une meilleure coopération judiciaire dans la lutte contre la criminalité transnationale par exemple.

M. Ngendabanka a signalé que cette base de données renferme 920 Bulletins Officiels du Burundi (BOB), 4.433 actes de portée générale, 257 arrêts de la Cour constitutionnelle, 135 arrêts de la Cour Suprême, 71 traités internationaux et le code pénal burundais en vigueur.

"Dans tout cela, le plus important est que les éléments contenus dans cette base de données, constituent des décisions irrévocables ; car coulées en force de choses jugées", a-t-il souligné. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher