topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - RÉSULTATS DU RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL : SANS SURPRISE, LE "OUI" L'EMPORTE TRÈS LARGEMENT. Le "Oui" a obtenu 73,2 % des voix, contre 19,3 % au "Non", 3,3 % d’abstention et 4,1 % de bulletins nuls, a fait savoir la commission électorale (CENI). La participation est de 96,4 %. [@rib News, 21/05/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Suisse exprime ses inquiétudes à l’approche du référendum au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 16/05/2018 – Source DFAE

Préoccupations de la Suisse avant le référendum constitutionnel du 17 mai 2018 au Burundi

Berne, 15.05.2018 - La Suisse exprime ses inquiétudes à l’approche du référendum constitutionnel au Burundi prévu le 17 mai et appelle toutes les parties à reprendre le dialogue dans l’esprit des Accords de paix d’Arusha.

Le référendum constitutionnel prévu le 17 mai 2018 a lieu dans un climat d'intimidation de tension politique et est marqué par l'absence de débat démocratique entre les différents groupes sociaux et politiques du Burundi.

La Suisse reconnaît la souveraineté du Burundi dans la conduite de votes populaires et dans les textes proposés, tout en déplorant que le texte de la nouvelle constitution soumis au vote ait été publié officiellement très tardivement. La Suisse se souvient de l’appel de l'Union africaine à « initier toutes les réformes constitutionnelles à travers un large consensus national de toutes les parties prenantes en question ». Constatant que la médiation menée par la Communauté de l’Afrique de l’Est est au point mort, la Suisse en appelle à la volonté de toutes les parties de reprendre le dialogue.

La récente suspension des radios VoA et BBC, le contrôle exercé sur les journalistes, les arrestations arbitraires, les lourdes peines infligées à des défenseurs des droits de l’homme, ainsi que le durcissement en cours du code de procédure pénale sont les signes d’un affaiblissement croissant des libertés fondamentales au Burundi. A cet égard, la mise en œuvre des deux Résolutions de la 36ème session du Conseil des droits de l'homme à Genève reste une priorité politique et la Suisse demeure disposée à appuyer le travail des deux commissions qui en émanent.

La Suisse, ayant soutenu les négociations des Accords de paix d’Arusha au sortir de la guerre civile, appelle les autorités burundaises à respecter l'esprit et la lettre desdits Accords, qui avaient amené la paix au Burundi et servi d’exemple bien au-delà de ce pays.

La Suisse condamne le massacre de 26 personnes qui a eu lieu le vendredi 11 mai à Ruhagarika et témoigne de sa compassion à l’égard des familles endeuillées. Elle appelle les autorités à mener une enquête indépendante.

La Suisse reste engagée au Burundi aux côtés de la population.

Auteur : Département fédéral des affaires étrangères

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher