topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - RÉSULTATS DU RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL : SANS SURPRISE, LE "OUI" L'EMPORTE TRÈS LARGEMENT. Le "Oui" a obtenu 73,2 % des voix, contre 19,3 % au "Non", 3,3 % d’abstention et 4,1 % de bulletins nuls, a fait savoir la commission électorale (CENI). La participation est de 96,4 %. [@rib News, 21/05/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le Haut-commissaire de l’ONU déplore un "référendum clivant" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 16/05/2018 – Source HCDH

A l'approche d'un référendum, la tension monte au Burundi après une attaque meurtrière – Zeid

GENÈVE (15 mai 2018) - Soulignant la montée de la tension suite à une récente attaque meurtrière contre un village burundais qui a fait 26 morts parmi les civils, le Haut-commissaire aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, a exprimé ce mardi son inquiétude face à une recrudescence de la violence à l’entame du référendum constitutionnel controversé du jeudi prochain.

Vendredi dernier aux environs de 22 heures, dix femmes et onze enfants se comptent parmi les victimes de l'attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés dans le village de Ruhamagara, dans la province de Cibitoke, à environ 60 kilomètres au nord-ouest de Bujumbura, la capitale burundaise.

" Il y a des versions très différentes quant à l’identité des assaillants et de leur motif ", a déclaré Zeid. " Cela pourrait être politique car visant à impacter le référendum ou un acte perpétré pour d'autres raisons, y compris la vengeance. Les résidents locaux ont rapporté avoir vu des hommes portant des uniformes militaires, mais cela n'indique pas nécessairement qui ils étaient. De toute façon, dans ce contexte fébrile, il s’agit d’une évolution très dangereuse. Le Burundi est inondé de rumeurs, les négociations politiques sont dans l'impasse, et les tensions augmentent brusquement à la suite de cette attaque, pendant que beaucoup redoutent ce qui pourrait arriver pendant et après le référendum de ce jeudi ".

M. Zeid a pris note de l'annonce par les autorités d’ouvrir une enquête et les exhorte à veiller à ce qu'elle soit transparente et crédible. Il exprime également ses condoléances aux familles des victimes de l'attaque de vendredi à Ruhamagara.

" En raison du flot constant de violations des droits de l’homme au cours de ces trois dernières années, et de ce référendum extrêmement controversé et clivant, les actions des autorités sont perçues avec une méfiance considérable par une partie importante de la population ", a déclaré Zeid. Il a noté qu'un nombre important de politiciens de l'opposition et d'autres appelant à voter "non" lors du referendum, ont été la cible d'arrestations arbitraires et de détentions par les forces de sécurité, parfois avec l'aide du célèbre groupe des Imbonerakure qui soutient le gouvernement.

" Tout le monde souffrira si le Burundi plonge dans la violence pendant ou après le référendum ", a affirmé le Chef des droits de l'homme de l'ONU. " J'exhorte le Gouvernement à assumer ses responsabilités pour assurer au peuple burundais la paix, la sécurité et une démocratie pleinement fonctionnelle où les droits de l'homme sont respectés et où s’exerce l'égalité devant la loi de tous les citoyens. Il lui reste très peu de temps pour inverser la courbe. Bien que l’opposition politique ait beaucoup à s'opposer, elle doit également éviter toute action susceptible de jeter de l’huile sur le feu ".

FIN

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher