topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE : RIFIFI AU SEIN DE L’OPPOSITION BURUNDAISE CNARED EN PLEINE "REFONDATION" : JEAN MINANI & CIE ONT CLAQUÉ LA PORTE. [@rib News, 20/06/2018] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Au moins 15 opposants tués avant le référendum au Burundi-HRW Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 18/05/2018 – Source Reuters

Au moins 15 opposants ont été tués ces derniers mois au Burundi par les forces de sécurité et par des partisans du parti présidentiel dans le cadre de la campagne référendaire, indique un rapport publié vendredi par l'ONG Human Rights Watch (HRW) qui fait également état de viols et de d'enlèvements.

Le Burundi traverse une grave crise politique aggravée par la décision, en avril 2015, du président Pierre Nkurunziza d'organiser un référendum constitutionnel qui pourrait lui permettre de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034.

Organisé jeudi, le scrutin n'a pas encore livré son verdict, mais son résultat, sans doute favorable au président, risque d'exacerber les tensions ethniques déjà vivaces.

Selon HRW, la campagne s'est déroulée dans un climat de peur et de violences, notamment commises par les forces de sécurité et par des membres de l'Imbonerakure, la section de jeunesse du CNDD-FDD, le parti au pouvoir.

Des opposants ont été "tués, violés, enlevés, battus et intimidés", dit l'ONG qui précise avoir reçu des informations faisant état de 15 meurtres, six viols et huit enlèvements.

HRW déplore que le référendum ait été organisé dans un climat de violences, de peur et de pressions qui n'était "clairement pas propice à la liberté de choix".

"Les responsables gouvernementaux et l'Imbonerakure savaient qu'ils ne seraient pas punis pour les violences commises contre ceux qui étaient perçus comme des opposants", a déclaré Ida Swayer, la directrice d'HRW pour l'Afrique centrale.

Près d'un demi-million d'habitants ont trouvé refuge à l'étranger depuis la réélection de Pierre Nkurunziza, émaillée de violences, en 2015. Le Burundi présente la même composition ethnique que le Rwanda voisin, où la constitution a également été modifiée il y a trois ans pour permettre au président Paul Kagamé de rester au pouvoir.

Ancien professeur de sport qui a combattu dans les rangs des Forces de défense de la démocratie pendant la guerre civile, Pierre Nkurunziza, appartient à la majorité hutue. Il est arrivé au pouvoir en 2005, à la fin du conflit qui a fait 300.000 morts.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher