topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Longtemps présenté comme la bête noire du régime, où est Alexis Sinduhije ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Jeune Afrique, 05 juin 2018

Que sont-ils devenus ? Mohamed El Yazghi et Alexis Sinduhije

Ils étaient sur le devant de la scène : Mohamed El Yazghi, ancien président de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) au Maroc et Alexis Sinduhije, principal opposant du président burundais Pierre Nkurunziza. Que sont-ils devenus ?

Alexis Sinduhije

Longtemps présenté comme la bête noire du régime de Pierre Nkurunziza, qui l’accuse d’avoir participé à la tentative de putsch de 2015, et visé par des sanctions américaines, Alexis Sinduhije, 51 ans, vit à Bruxelles depuis 2017. Son Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD), que Bujumbura soupçonne d’être à la tête d’une rébellion armée, est, lui, suspendu au Burundi.

Aujourd’hui membre du comité du directoire du Cnared, la plateforme de l’opposition en exil, Sinduhije organise le congrès du MSD dans la capitale belge, ces 30 et 31 mai, dans la foulée du conclave du Cnared (25 au 27 mai). Ce dernier avait appelé au boycott du référendum du 17 mai sur le projet d’amendement de la Constitution. Le oui l’ayant emporté à 73 %, le président Nkurunziza pourra, à partir de 2020, prétendre à deux septennats et se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034. Formé il y a trois ans pour protester contre le troisième mandat de Nkurunziza et préserver l’accord de paix d’Arusha, le Cnared a convoqué ce congrès bruxellois pour redéfinir ses objectifs.

Mohamed El Yazghi

À 83 ans, Mohamed El Yazghi vit dans la nostalgie du passé. Bien que retiré de la vie politique marocaine, y compris de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), qu’il a dirigée entre 2003 et 2007, il lui arrive d’accorder des interviews pour commenter l’actualité. En 2012, il a publié ses mémoires, Siratou Watan, Massiratou Hizb (« Marche d’un pays, démarche d’un parti »), qui reviennent sur ses années de lutte, dont l’attentat au colis piégé qui faillit lui coûter la vie en 1973.

Longtemps il aura été l’éternel second, celui qui accompagne les grands leaders de l’USFP sans jamais parvenir à prendre leur place. Il est le numéro deux d’Abderrahmane El Youssoufi à la tête de l’Union et son ministre de 1998 à 2002, tout en lui vouant une inimitié notoire. « Depuis, ils ne se parlent plus », confie un cadre de l’USFP. En 2003, son rêve est enfin exaucé: il arrache le secrétariat général du parti à un El Youssoufi affaibli par la première expérience gouvernementale de cette formation. Mais il doit démissionner après la débâcle de celle-ci aux législatives de 2007.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher