topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nkurunziza affirme que la Constitution n'a pas été amendée en sa faveur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 07/06/2018 – Source Xinhua

Le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunziza, qui a promulgué jeudi (photo) la nouvelle Constitution adoptée lors du référendum du 17 mai 2018, laquelle succède à celle de 2005, a affirmé que cette dernière n'avait pas été amendée en sa faveur.

"Je voudrais vous annoncer que la Constitution de 2005 n'a pas été amendée pour le Président Pierre Nkurunziza, comme les détracteurs de notre pays l'enseignent à tout vent (...). Pour preuve, je voudrais vous confirmer que je soutiendrai avec tout mon cœur le prochain Président de la République qui sera élu conformément à cette nouvelle Constitution promulguée aujourd'hui", a annoncé le président Pierre Nkurunziza à Bugendana dans la province de Gitega.

Dans son discours à la nation prononcé à Bugendana lors des cérémonies de présentation de cette nouvelle Constitution, promulguée jeudi au palais présidentiel de Gitega, le président Pierre Nkurunziza a indiqué que ce texte était pour tous les Burundais, ceux qui avaient voté pour, ceux qui avaient voté contre et ceux qui ne s'étaient pas rendus aux urnes.

Il a également clarifié certaines de ses dispositions.

"La nouvelle Constitution ne vient pas remplacer les institutions issues des dernières élections de 2010 car ces dernières continueront à fonctionner jusqu'aux prochaines élections de 2020 (...) Le Premier ministre prévu dans cette nouvelle Constitution ne va pas être nommé avant 2020", a souligné le président Pierre Nkurunziza.

Le chef de l'Etat est revenu sur la genèse de cette nouvelle Constitution, la comparant à un jeune homme de 18 ans en référence à l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation de 2000, qui a donné naissance à la Constitution de 2005 remplacée par la Constitution promulguée jeudi.

M. Nkurunziza a affirmé qu'aucun régime parmi ceux qui l'avaient précédé après la signature de cet accord n'avait daigné mettre en exécution certaines de ses dispositions et que seul son gouvernement avait pu le faire jusqu'à amender la Constitution de 2005 qui contenait plusieurs imperfections gênant leur mise en application.

Ainsi, a-t-il souligné, cette nouvelle Constitution vient renforcer et faire respecter la souveraineté et l'indépendance nationales.

Il a réitéré sa demande aux pays qui hébergent à l'étranger des Burundais poursuivis dans leur pays d'origine de les extrader, leur demandant "de choisir entre l'intérêt de les garder sur leur territoire et celui de coopérer avec le Burundi".

Il a aussi appelé les réfugiés burundais "à rentrer dans leur pays natal, à l'instar de ceux qui ces derniers temps se rapatrient volontairement de façon satisfaisante".

Les cérémonies de présentation de la nouvelle Constitution ont été couvertes en direct par la Radiotélévision nationale du Burundi (RTNB) avec des cars de reportages acquis grâce à la coopération technique avec la République populaire de Chine, une première au Burundi.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher