topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Satisfactions et préoccupations des évêques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 20/06/2018 – Source  Vatican News

Les évêques du Burundi, lors de leur Assemblée Plénière ordinaire du mois de juin, ont fait part de leur satisfecit et de leur préoccupation pour la situation du pays. [Photo : Audience du Pape François aux évêques de la Conférence épiscopale du Burundi en visite ad Limina Apostolorum, 5 mai 2014]

A l’issue de leur Assemblée Plénière ordinaire tenue du 05 au 08 juin dernier, au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II de Gitega, les évêques membres de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi ont publié un message dans lequel ils indiquent qu’ils avaient échangé notamment, durant leur rencontre, sur la vie et la pastorale dans leurs diocèses respectifs.

Ainsi, les évêques burundais se réjouissent de la grande ferveur et de l’affluence des chrétiens de toutes les paroisses, du bienfait du pèlerinage de la Croix des jeunes dans le diocèse de Bubanza, du climat d’accalmie noté un peu partout, du point de vue social.    

Condamnation de massacre

Ils ont aussi félicité le nouvel archevêque de Bujumbura, Mgr Gervais Banshimiyubusa pour sa prise de possession canonique.

Mais les évêques du Burundi ont déploré et condamné le massacre de Ruhagarika dans le diocèse de Bubanza, massacre perpétré dans la nuit du 11 au 12 mai dernier. Ils se sont rappelé ainsi que, très récemment, l’Eglise a eu à déplorer la mort inopinée d’un prêtre de l’archidiocèse de Gitega et d’un catéchiste dans le diocèse de Rutana, l’assassinat d’un autre catéchiste dans le diocèse de Bururi ainsi que la tentative d’assassinat du Curé de la Paroisse Nyabihanga dans l’Archidiocèse de Gitega. Les Evêques ont également déploré que des cas d’assassinats, pour diverses raisons, continuent à être enregistrés dans le pays.

Ils ont en outre procédé à la révision du Projet du Directoire sur le mariage et la famille, en y intégrant les observations faites par le Saint-Siège.

Concernant la question scolaire, ils ont analysé le projet du texte d’une Convention scolaire-type entre le ministère de l’éducation et les Confessions religieuses. Les Evêques burundais n’ont pas oublié d’aborder les critères de délibération et d’avancement de classe des séminaristes du cycle de théologie.

Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican

L’intégralité du communiqué des évêques de la Conférence des évêques catholiques du Burundi :

CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI

Secrétariat Général

1. Du 05 au 08 juin 2018, les Evêques membres de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi se sont réunis au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II de Gitega dans leur Assemblée Plénière ordinaire du mois de juin.

2. Après la prière dite et le discours d’ouverture prononcé par le Président de la Conférence, les Evêques ont commencé par échanger sur la vie et la pastorale dans leurs Diocèses respectifs.

- Tous se sont réjouis de la grande ferveur et de l’affluence des chrétiens de toutes les paroisses. Cela s’est manifesté de façon particulière lors des Fêtes de Pâques, de la Pentecôte et du Très Saint Sacrement.

- Ils ont apprécié que le pèlerinage de la Croix des jeunes dans le Diocèse de Bubanza continue à faire du bien et à attirer beaucoup de monde. Du coup, il leur a été rappelé que cette Croix sera accueillie par  le Diocèse de Ngozi après le Forum national des Jeunes qui aura lieu à Cibitoke, du 06 au 10 août prochain.

- Ils sont revenus sur l’événement du 5 mai 2018, combien important pour l’Eglise du Burundi, à savoir la prise de possession canonique de Son Excellence Monseigneur Gervais Banshimiyubusa, nouvel Archevêque de Bujumbura. En leur nom, l’Evêque de Muyinga qui préside leur Conférence en a profité pour réitérer leurs félicitations à ce dernier et leurs remerciements à l’Archevêque Emérite pour le bien accompli dans l’Archidiocèse.

- Un autre point qui a fait l’objet de leur échange d’informations est que partout dans les Diocèses la période des confirmations a commencé et qu’on se prépare aux ordinations sacerdotales et diaconales ainsi qu’aux professions religieuses.

- Les Evêques se sont rappelé aussi les dates auxquelles ils attendent, chez eux, les reliques de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face qui seront en pèlerinage au Burundi depuis le 31 juillet jusqu’au 08 septembre 2018.

- Les Evêques ont déploré et condamné le massacre de Ruhagarika dans le Diocèse de Bubanza, perpétré dans la nuit du 11 au 12 mai 2018. Du coup ils se sont rappelé que, très récemment, l’Eglise a eu à déplorer la mort inopinée d’un prêtre de l’Archidiocèse de Gitega et d’un catéchiste de la Paroisse de Muhweza dans le Diocèse de Rutana, l’assassinat d’un catéchiste de la Paroisse de Mugamba dans le Diocèse de Bururi ainsi que la tentative d’assassinat du Curé de la Paroisse de Nyabihanga dans l’Archidiocèse de Gitega. Les Evêques ont également déploré que des cas d’assassinats, pour diverses raisons, continuent à être enregistrés ici et là dans le pays.

- Les Evêques ont constaté que les récoltes qui s’annonçaient bonnes ont été sapées par les crues de rivières et les inondations causées par les pluies torrentielles qu’il y a eu pendant la deuxième période culturale. Ils ont regretté que ces pluies aient aussi détruit plusieurs maisons et emporté même des vies humaines. Les Evêques se sont dits préoccupés par les maladies qui ravagent les cultures, dont surtout le bananier.

- Du point de vue social, les Evêques se sont réjouis du climat d’accalmie noté un peu partout, tout en déplorant les cas d’intimidation et de violence observés ici et là avant et après le référendum constitutionnel.

3. Après ces échanges, les Evêques ont procédé à l’analyse de la situation qui prévaut actuellement dans notre pays dans le but de discerner les défis qu’elle lance à l’Eglise et l’action à mener pour les relever. Cela fait, ils se sont recommandé d’œuvrer pour que l’Eglise dont ils ont la charge reste fidèle au message du Christ, notamment par la redynamisation des petites communautés ecclésiales de base, par le renforcement de la pastorale de proximité, par l’enseignement de la Doctrine sociale de l’Eglise à toutes les catégories de fidèles et par la mise en œuvre des recommandations des synodes diocésains sur la réconciliation. 

4. Un autre point abordé concerne le mariage chrétien au Burundi. A ce propos, les Evêques ont notamment procédé à la révision du Projet du Directoire sur le mariage et la famille pour les Diocèses catholiques du Burundi, en y intégrant les observations faites par le Saint-Siège. N’ayant pas pu se terminer, ce travail va se poursuivre pendant les réunions ultérieures.

5. Les Evêques ont également abordé la question scolaire. Ce faisant, ils ont analysé le projet de texte d’une « Convention scolaire type entre le Ministère de l’éducation et les Confessions religieuses ». Ainsi ont-ils  noté une grande différence sur des points essentiels, par rapport à l’ancienne Convention scolaire entre l’Eglise catholique et l’Etat, signée en 1990. Faisant fond alors sur la grande contribution que l’Eglise catholique donne au pays depuis plusieurs années dans ce domaine de l’éducation et de la formation, les Evêques ont formulé des propositions d’amendements à soumettre au Ministère concerné avant que la Convention type ne soit adoptée.

6. Le dernier point que les Evêques ont traité dans leur réunion concerne les critères de délibération et d’avancement de classe des séminaristes du cycle de théologie. Tout en donnant les indications à suivre, ils ont rappelé que l’authenticité d’une vocation ne se mesure pas aux seules performances académiques et recommandé donc que, dans l’évaluation, les éducateurs prennent en compte aussi tous les autres aspects. 

7. Les Evêques ont conclu leur session par l’examen de quelques autres points relatifs à l’exercice de leur ministère.

Fait à Gitega, le 08 juin 2018.

Pour la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

+Joachim NTAHONDEREYE

Evêque de Muyinga et Président de la CECAB 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher