topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Vers une production de café record au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

La Tribune Afrique | 23/06/2018

Au Burundi, la production de café cerise devrait dépasser largement les prévisions officielles pour la campagne 2018, avec des volumes qui se situeraient entre 20 000 et 22 000 tonnes.

Avec une production estimée entre 20 000 et 22 000 le ministre Burundais de l'Eau, de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Environnement, Déo-Guide Rurema, a exprimé son satisfecit quant à la production de café cerise, qui a largement dépassé cette année les prévisions. «Nous espérons que nous allons avoir une production de café vert qui se situe entre 20 000 et 22 000 tonnes», a déclaré le ministre lors d'un point de presse.

Cette bonne performance s'expliquerait par le fait que le gouvernement burundais a contraint les différents organismes de tutelle à travailler en synergie avec les opérateurs du secteur, mais aussi de mener une collaboration efficace avec le ministère de l'Intérieur pour lutter de manière plus efficiente contre la fraude.

Des mesures visant à soutenir et à encourager la production locale qui trouve plus facilement des débouchés. «Tout cela a encouragé la population à encore considérer le secteur du café comme le secteur promoteur de leur développement», a-t-il expliqué

Des mesures coercitives contre la fraude

Dans le cadre de cette lutte contre la fraude, les autorités burundaises ont en effet adopté, en collaboration avec les ministères de l'Agriculture, de l'Intérieur, et de la Formation patriotique et du Développement local, un ensemble de mesures qui s'étendent également au secteur des transports.

Selon Pascal Barandagiye, ministre de de l'Intérieur, la réglementation en matière de transport du café a déjà produit des effets positifs en 2017. «Comme cela été le cas l'année dernière, la réglementation en matière de transport du café depuis les stations de lavage jusqu'aux usines reste de rigueur : celui qui tentera de faire la fraude du café verra son camion saisi définitivement (...) Le café sera vendu aux enchères et le produit de la vente sera attribué à la commune d'origine de ce café», a rappelé Barandagiye. Une déclaration, une menace à peine voilée, exhortant les commerçants à ne pas s'exposer aux sanctions qui, selon lui, sont les plus sévères en la matière.

La culture du café est la principale source de devises pour le Burundi, avec celle du thé dans une moindre mesure. Ils sont près de 600 000 ménages ruraux, en Burundi à pratiquer la culture du café, d'après les chiffres officiels de 2017.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher