topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Quatre Français arrêtés au Burundi sur ordre d'un haut responsable politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 25-06-2018

Burundi : quatre hommes d'affaires français arrêtés à Bujumbura

Quatre ressortissants français, dont des chefs d'entreprise, et un haut cadre burundais très influent ont été arrêtés par la police vendredi 22 juin à Bujumbura. Officiellement, ils sont accusés de faux et usage de faux, escroquerie et création d'une société fictive. Ils ont été séparés et écroués dans différentes prisons du pays

Leur avocat nie catégoriquement, en expliquant que ce sont des représentants d'une société de droit hongkongaise qui venaient s'enquérir d'une société rachetée dernièrement au Burundi, une affaire juteuse qui attise les convoitises jusqu'en haut lieu.

Les quatre ressortissants français dont un grand chef d'entreprise, Laurent Foucher, notamment président de Telecel Centrafrique, sont arrivés à Bujumbura il y a quelques jours, officiellement pour prendre possession de ITS-Burundi, rachetée dernièrement par leur maison-mère, basée à Hong Kong. « Ils étaient venus pour une visite de courtoisie, pour montrer que les dirigeants de la société ITS ont changé », explique leur avocat conseil, Me Fabien Segatwe.

Problème, ITS-Burundi, qui contrôle et prélève une redevance sur tout le trafic téléphonique et satellitaire en provenance et à destination de ce pays, est dirigé par un homme d'affaire burundais, cadre éminent du parti et qu'on dit proche du sommet de l'Etat. Et il n'a jamais versé sa part des faramineux bénéfices qu'ils font chaque année au principal actionnaire, qui est basé en Turquie, selon des sources RFI.

De guerre lasse, il a finalement cédé à une société tierce les 74% d'action qu'il détient dans ITS-Burundi il y a quelques mois. Laurent Foucher et ses collègues étaient donc sur place pour installer le nouveau gérant de la société et s'enquérir des millions de dollars dont ils n'ont pas vu la couleur.

Ils vont rencontrer pour cela certains responsables burundais, mais les plus hauts placés les boycottent. Et on va même leur refuser l'entrée de leur agence. C'est au moment où ils allaient reprendre l'avion pour retourner chez eux qu'ils ont été arrêtés et écroués, notamment pour escroquerie, sur ordre d'un haut responsable politique burundais, selon nos sources.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher