topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Des ONG’s féminines saluent leur implication dans le processus de paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 30/06/2018 – Source Xinhua

Burundi : les femmes "satisfaites du pas déjà franchi" dans la mise en oeuvre de la Résolution 1325 de l'ONU

Les femmes burundaises regroupées dans diverses organisations de la société civile sont "satisfaites du pas déjà franchi" par leur pays dans la mise en oeuvre de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU), a déclaré samedi Mme Mairie Kinyabuku, membre du Collectif des Associations et ONGs Féminines du Burundi (CAFOB).

Au cours d'une interview accordée à Xinhua, Mme Kinyabuku, aussi membre de la Plateforme des Femmes pour la Paix et la Sécurité (PFPS) au Burundi, s'exprimait au lendemain de l'organisation à Bujumbura d'un atelier dédié à la vulgarisation auprès des médias avec l'appui d'ONU-Femmes, de l'agenda commun des femmes burundaises dans le processus de consolidation de la paix, communément appelé "Agenda Femme, Paix et Sécurité" (FPS).

Adoptée à l'unanimité le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité, cette résolution impose notamment aux différentes parties en conflit de respecter le droit des femmes et de soutenir leur participation aux négociations de paix et à la reconstruction post-conflit.

"Il y a un très grand pas dans le processus de paix dans le pays grâce aux actions menées par les associations féminines burundaises via notamment des plaidoyers sur l'égalité du genre ; car, cette résolution s'est inspirée notamment des actions des femmes burundaises qui venaient de participer aux négociations interburundaises d'Arusha", a-t-elle précisé.

L'Agenda FPS, validé le 10 février 2017 selon l'esprit de la Résolution onusienne 1325, s'appuie sur les quatre piliers ci-après : la participation, la prévention, la protection et le relèvement communautaire des femmes burundaises.

Parmi les revendications déjà satisfaites en faveur des femmes burundaises dans l'esprit du prescrit de la Résolution 1325 et ce par rapport au pilier de la participation, Mme Kinyabuku a cité notamment l'inclusion dans la constitution burundaise un quota de 30% de femmes et la baisse des pourcentages exigées aux filles au cours des concours d'admission à l'école secondaire.

Malgré ces acquis sur la promotion des droits des femmes au Burundi, Mme Kinyabuku a indiqué que les défis ad hoc sont encore nombreux.

"En effet, il subsiste encore des barrières culturelles et coutumières héritées de la tradition burundaise. Ici il sied de garder à l'esprit que dans le Burundi ancien consacrait une forte domination du genre masculin aux dépens du genre féminin ; une situation qui garde des séquelles dans le Burundi contemporain", a-t-elle souligné.

C'est pourquoi, a-t-elle expliqué, dans le plaidoyer mené aujourd'hui pour l'égalité des genres au Burundi pour promouvoir la démocratie, les femmes burundaises rencontrent "beaucoup de résistances".

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher