topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
France : Originaire du Burundi, un athlète amputé va se mesurer aux valides Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

@rib News, 04/07/2018 – Source Handicap.fr

1ère en France : un athlète amputé se mesure aux valides

C'est une première en France. Jean-Baptiste Alaize (photo), athlète handisport amputé d'une partie de la jambe droite, va participer au concours du saut en longueur lors des championnats d'athlétisme Elite qui se tiennent à Albi (Tarn) du 5 au 8 juillet 2018. Jusqu'alors, aucun athlète amputé n'avait pu se mesurer aux valides dans un championnat de France.

« C'était un rêve mais aussi mon objectif cette année. Moi ce que je veux, c'est être comme tout le monde », a déclaré Jean-Baptiste. À son palmarès, un saut à 6,97 m, très proche de la distance réalisée par les athlètes valides (8,42 m pour le record de France masculin). Avec sa spatule en carbone qui remplace son tibia droit, le champion de France handisport dans sa discipline espère dépasser la barre symbolique des 7 mètres. Il entrera en lice le samedi 7 juillet à 14h.

Une histoire tragique

À travers cette décision, la Fédération française d'athlétisme souhaite également récompenser cet athlète de 27 ans pour sa ténacité. Originaire du Burundi, celui qui naquit avec le prénom de Mougicha fut en effet victime du conflit entre Hutus et Tutsis, échappant de peu au massacre qui décima une partie de sa famille, dont sa mère. Grièvement blessé par des coups de machette, il reste mutilé. Placé dans un orphelinat, il est adopté en 1998 par une famille de Montélimar. Le jeune garçon trouve alors son salut dans la pratique sportive, une « thérapie », sa « force », jusqu'à décrocher le record de France du saut en longueur handisport en mai 2018 à Barcelone (catégorie F44, amputés tibiaux). Lors de ce meeting international, il est arrivé deuxième derrière l'indétrônable Allemand Markus Rehm, lui aussi amputé d'un tibia, qui est retombé à 8,10 m.

D'autres avant lui…

Jean-Baptiste ne sera pas le premier athlète handisport à se mesurer aux valides. En 2014, Markus Rehm est sacré champion d'Allemagne du saut en longueur chez les valides mais n'est pas retenu en vue des Championnats d'Europe, au motif que sa prothèse lui octroie un avantage déloyal.

La règlementation des compétitions internationales interdit en effet explicitement « toute technologie ou dispositif susceptible de procurer à son utilisateur un avantage » non conféré par un matériel standard. En 2016, celui que l'on surnomme « Black jumper » renonce donc juridiquement à demander le droit de participer aux Jeux olympiques de Rio avec les valides. Quatre ans plus tôt, le Sud-Africain Oscar Pistorius, amputé des deux jambes, avait pourtant obtenu gain de cause après un interminable parcours judiciaire et pris part aux JO de Londres-2012 sur le 400 m et le relais 4x400 m.

Dans une autre discipline, le tir à l'arc, la porte-drapeau de la délégation olympique iranienne à Rio en 2016, Zahra Nemati, paraplégique, a, elle aussi, à la fois concouru avec les valides et les paralympiques (article en lien ci-dessous).

 

 
Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher