topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi dans le peloton de tête de la fécondité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

Afrique sur 7, 11 juillet 2018

Fécondité (l'ISF) : L'Afrique a l'indice le plus élevé au monde

Fécondité, les naissances en Afrique ne reculent pas vraiment. Le continent a toujours l’indice synthétique de fécondité (l’ISF) le plus élevé au monde avec 4,7 enfants par femme. Ce taux de natalité a obligé l’ONU a revoir à la hausse plus d’une fois ses prévisions sur la population depuis les années 1980, selon une étude publiée par l’Institut Montaigne.

Fécondité, l'Afrique toujours championne des naissances

L’Africain a toujours plus d’enfants que les pères des autres continents. Avec la polygamie qui est toujours ancrée dans les murs, un père de famille africain se retrouve avec plusieurs épouses et donc potentiellement plus d’enfants. Sur le continent, une femme devient mère en moyenne 4,7 fois depuis 2010, en baisse comparée aux années 1975-80 où chaque femme accouchait 6,6 fois en moyenne.

Les champions d’Afrique de la natalité sont les pays les plus en difficulté sur le plan économique. Ce "record" des naissances est détenu par le Niger avec 7,4 enfants en moyenne de 2010-2015. Le pays du président Mahamadou Issoufou est suivi en la matière par la Somalie (6,6), la République Démocratique du Congo RDC (6,4), l’Angola et le Burundi (6,0), l’Ouganda (5,9), mais aussi le géant ouest-africain le Nigéria (5,7).

Le taux de natalité est moins important dans les autres pays du continent, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso compris. Cette croissance qui est considérée par certains spécialistes comme un avantage pour le développement futur du continent, bien que discutable, fait de l’Afrique le continent possédant la plus jeune population au monde. On trouve dans nos pays « les valeurs les plus basses pour l’âge médian et les plus fortes proportions de jeunes de moins de 15 ans dans la population (l’Ouganda et le Niger en sont deux exemples) », note l’IM.

L'Afrique gagne en espérance de vie

Cet accroissement de la jeunesse dans la population africaine révèle un gain à + 6,6 ans entre 2000-2005 et 2010-2015 en termes d’espérance de vie à la naissance. Avec un taux de 17 % de la population mondiale aujourd’hui, la démographique ralentit moins rapidement que celle des autres continents : l'Amérique, l'Antarctique, l'Eurasie et l'Océanie.

Si cette progression est maintenue, l’Afrique sera l’égale de l’ Asie, qui compte 40% de la population planétaire, dès 2100, même si les précisions sont moins sures à cause des possibles changements d’habitudes qui pourraient s’opérer chez les Africains d’ici la fin du siècle.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher