topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Une Mission de femmes leaders des Grands Lacs attendue au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

PANA, 08 août 2018

Burundi : une Mission consultative de femmes leaders de la région des Grands Lacs attendue dans le pays

Bujumbura, Burundi - Une «Mission conjointe de solidarité des membres du comité consultatif de la plate-forme des femmes de l’Accord-cadre pour la République démocratique du Congo et la région des Grands Lacs» effectuera une visite d’information sur la situation au Burundi du 9 au 12 août, indique un communiqué parvenu, mercredi, à la PANA, du bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies à Bujumbura.

La mission sera menée, en coopération avec le réseau «FemWise» de l’Union africaine (UA), le Forum des femmes de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) et de ONU-Femmes, précise le communiqué.

Feront partie de la délégation, Mme Speciosa Wandira Kazibwe, ancienne Vice-Présidente de l’Ouganda, co-Présidente de FemWise Africa et Membre du Panel des Sages de l'UA , l'ambassadeur Liberata Mulamula, ancienne Secrétaire exécutive de la CIRGL et chercheur invité et Directeur associé de l'Institut d'études africaines de l'Elliott School of International Affairs de l'Université George Washington et Dr. Attiat Halleem, Présidente du Forum régional des femmes de la CIRGL, basée à Khartoum, au Soudan, selon la même source.

Le Burundi tente difficilement de tourner la page de la violente crise électorale de 2015 et la délégation de haut niveau compte recommander « un processus de médiation renforcé pour instaurer un dialogue juste et inclusif faisant pleinement participer les femmes et promouvant les priorités concernant les femmes et la paix et la sécurité».

Le communiqué rappelle la genèse de l’initiative des ces femmes leaders dans la région des Grands lacs qui remonte à la signature de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC, le 24 février 2013 à Addis-Abeba, en Ethiopie, et l’adoption de la résolution 2389 (2017) du Conseil de sécurité sur la RDC.

De nouvelles perspectives ont été ouvertes depuis dans la résolution des conflits auxquels la région des Grands Lacs se trouve confrontée, à travers une approche concertée et intégrée entre les Nations Unies, l’Union africaine (UA) et des organes régionaux, dont la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

 «Des progrès, quoique limités, ont été accomplis dans la réalisation des objectifs énoncés dans le Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs, ainsi que dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre», poursuit le communiqué.

 «Toutefois, des problèmes persistent, continuant de faire obstacle au déroulement pacifique des processus politiques et à l’instauration de la sécurité et d’une paix durable dans la région», lit-on encore.

Dans ce contexte, «les femmes sont les plus touchées, car les crises sociopolitiques les maintiennent dans un état permanent de vulnérabilité».

En juillet 2016 encore, « la Plate-forme des femmes de l’Accord-cadre s’est réunie à Goma, RDC, et a défini des moyens de renforcer le rôle des femmes dans les efforts de paix et de sécurité dans la région».

Dans la "Déclaration de Goma", la Plateforme a « prié l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs d’organiser une mission conjointe du Comité consultatif dans les pays touchés par des conflits».

Le Comité consultatif de la Plateforme, réuni à Nairobi, Kenya, le 22 février 2018, a également décidé d’effectuer de telles visites en 2018 au Burundi, en République centrafricaine, en RDC et au Soudan du Sud, conclut le communiqué.

On rappelle que les 12 pays membres de la CIRGL sont l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et la Zambie.

La CIRGL a été pensée suite aux nombreux conflits politiques qui ont marqué la région des Grands Lacs africains dont le plus marquant fut le génocide rwandais de 1994 qui occasionna plus de 800.000 victimes et renforça l’instabilité politique en République Démocratique du Congo.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher