topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi annonce de "bonnes performances" en matière énergétique et minière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 08/08/2018 – Source Xinhua

Le Burundi a déjà enregistré de "bonnes performances" en matière énergétique et minière, a déclaré mercredi à Bujumbura le ministre burundais de l'Hydraulique, de l'Energie et des Mines, Côme Manirakiza (photo).

M. Manirakiza a tenu ces propos lors d'une conférence de presse centrée sur les réalisations de son ministère au cours du premier semestre 2018.

"En tant que responsable des trois secteurs, par rapport à la situation qui prévalait dans le temps, j'en fais aujourd'hui une appréciation bonne au plan global en considérant les pas déjà franchis en la matière. Toutefois, cela ne signifie pas que la situation est satisfaisante, dans la mesure où on croise au cours du processus ad hoc, chaque fois des défis qui s'intercalent à un certain niveau, et qui font que les résultats escomptés ne soient atteints dans les délais souhaités", a-t-il précisé.

En matière énergétique, le ministre Manirakiza s'est dit heureux de constater qu'il n'y a plus aujourd'hui au Burundi de "délestage" dans la distribution de l'énergie électrique comme c'était le cas au cours des années antérieures.

Cependant, la qualité de cette énergie distribuée n'est pas encore satisfaisante, a-t-il reconnu.

L'autre grand défi, c'est de pouvoir "donner effectivement de l'électricité à tout le monde", a-t-il poursuivi.

Le ministre Manirakiza s'est dit optimiste quant aux perspectives futures au niveau de l'accès à l'énergie électrique en citant notamment les interconnections régionales envisagées, de concert avec des partenariats internationaux.

Dans le secteur minier, il a annoncé que le gouvernement est à pied d'œuvre pour donner un coup d'accélérateur aux réalisations en la matière, en se focalisant surtout sur l'exploitation des mines en partenariat avec des sociétés minières opérant sur la base de la réglementation en vigueur.

"Les actions en cours se basent sur des réalités du terrain. Par exemple, avant l'ouverture de la mine des terres rares de Gakara, les documents à la disposition du ministère, faisaient état de 5 000 tonnes de terres rares au niveau national. Mais aujourd'hui, nous avons découvert avant de commencer l'exploitation sur ce site de Gakara, qu'on était déjà pour cette seule zone de Gakara, à 150 000 tonnes de terres rares, alors que les recherches continuent. Vous comprenez donc bien que si on s'était focalisé uniquement sur les 5 000 tonnes trouvées dans les documents, on n'aura pas avancé dans les investigations minières", a-t-il affirmé.

Le Burundi, a-t-il poursuivi, abrite aussi un gisement minier "important" d'or au niveau de la commune Mabayi dans la province de Cibitoke (ouest) en train d'exploiter par la société Tanganyika Mining Gold.

"Par ailleurs, très bientôt à Muyinga (nord-est), nous allons enclencher, en partenariat avec une nouvelle société minière, un processus d'exploitation de l'or", a annoncé M. Manirakiza, indiquant que le conseil des ministres s'est déjà prononcé favorablement et que les procédures de signatures sont en cours. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher