topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Au Mali, IBK remporte une présidentielle contestée par l’opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 16/08/2018 – Source AFP

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a été élu pour un second mandat à la tête du Mali, une victoire célébrée jeudi par ses partisans mais que l'opposition va contester "par tous les moyens démocratiques".

A 73 ans, le chef de l'Etat, qui partait favori après avoir viré largement en tête au premier tour, dirigera pour cinq années supplémentaires ce pays du Sahel toujours confronté à la menace jihadiste malgré cinq années d'opérations militaires internationales. 

IBK a recueilli 67,17% des voix au second tour du 12 août, contre 32,83% à l'opposant Soumaïla Cissé, un ancien ministre des Finances de 68 ans, selon des résultats officiels annoncé jeudi matin, qui doivent encore être validés par la cour constitutionnelle. "Je vous remercie du fond du coeur pour la confiance renouvelée et je souhaite que (Dieu) dans toute sa miséricorde, m'accorde la grâce de continuer à la mériter durant les cinq ans à venir", a déclaré le président Keïta, sur sa page Facebook, sa première réaction officielle depuis la publication des résultats. 

M. Cissé devrait s'exprimer vendredi. Mais son chef de campagne, Tiébilé Dramé, a estimé que chiffres "ne reflètent pas la vérité des urnes" et résultaient d'un "trucage monstrueux", évoquant un "jour noir pour le Mali".

"Nous allons utiliser tous les moyens démocratiques pour faire respecter le vote des Maliens", a dit M. Dramé, prévoyant notamment de "déposer des recours devant la cour constitutionnelle pour faire annuler des résultats frauduleux" dans certaines régions. "Nous lançons un appel vibrant à la mobilisation citoyenne", a-t-il ajouté, alors que jusqu'ici, les appels à la population pour qu'elle "se lève" de Soumaïla Cissé, isolé au sein de l'opposition, sont restés lettre morte. 

Dans le quartier général de campagne de M. Keïta, une cinquantaine de cadres de la majorité ont accueilli l'annonce avec des cris de victoire et des accolades, au son d'une musique électronique reprenant en boucle le refrain "IBK, président!". A la présidentielle de 2013, IBK l'avait emporté avec 77,6%" des suffrages sur, déjà, Soumaïla Cissé.

'C'est la victoire qui compte'

"77% ou 50%, nous avons gagné, c'est la victoire qui compte et nous sommes contents", se réjouissait un membre de son équipe de campagne, Drissa Kanambaye. "Vous savez, quand vous égorgez un poulet, ça se débat avant de rendre l'âme. On ne leur en veut pas pour ça, c'est la démocratie", ajoutait-il, au sujet de l'opposition. 

Pour son second mandat, qui débutera le 4 septembre, Ibrahim Boubacar Keïta aura la lourde tâche de relancer l'accord de paix conclu en 2015 avec l'ex-rébellion à dominante touareg. Sa mise en oeuvre accumule les contretemps et n'a pas empêché les violences de se propager du nord vers le centre du pays et vers le Burkina Faso et le Niger voisins. Comme attendu, la participation a été faible, de 34,54%, contre 43,06% au premier tour. 

Au QG de Soumaïla Cissé, des partisans de l'opposant scandaient "C'est Soumaïla qui a gagné!". En fin de matinée, le fonctionnement des réseaux mobiles était toujours perturbé dans Bamako, où les forces de sécurité étaient plus nombreuses que d'habitude mais où les habitants vaquaient à leurs occupations habituelles. 

Le scrutin n'a pas passionné une population lassée par la persistance des attaques jihadistes, auxquelles se mêlent souvent des violences intercommunautaires. Près de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté bien que le Mali soit redevenu le premier producteur africain de coton et que son économie enregistre une croissance supérieure à 5% depuis plusieurs années.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à el-Qaëda, en grande partie chassés ou dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France, qui se poursuit actuellement. L'ONU mène également dans le pays sa plus importante mission actuelle, tandis que la force du G5 Sahel s'y déploie progressivement.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher