topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Près de 2500 sportifs au Burundi pour des jeux de l’EAC pour la paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

Deutsche Welle, 23.08.2018

Plus qu'un simple tournoi sportif

Depuis plus d’une semaine et encore jusqu’à jeudi prochain, entre 2000 et 2500 sportifs de quatre pays africains sur six sont au Burundi pour le tournoi sportif des jeux de la Communauté est-africaine pour la paix.

Il s'agit du Burundi, de l'Ouganda, du Kenya et de la Tanzanie. Le Rwanda et le soudan du sud n'ont pas été représentés. Les participants ont pour objectif de consolider la paix à travers le sport au sein de la communauté est-africaine. Et au-delà du sport, cette rencontre à un impact important sur le commerce. 

Ici les commerçants écoulent jusqu'à deux fois plus de produits que d’habitude. Autour des terrains de jeux se développent le petit et le moyen commerce. À Bujumbura où se jouent les matchs de basket et de volley-ball, de petites boutiques de mini-alimentation et même des commerçants ambulants en profitent et se développent.

Les vendeurs comme Angèle Nimbona qui gère un kiosque de limonade au coin d’un terrain de basket se réjouissent. "Nous avons un grand intérêt à ce que ces jeux se passent ici. Il y a beaucoup de  joueurs, tout comme des assistants. Il y a un avantage car ils consomment beaucoup. Au lieu de 2 ou 3 casiers de limonades par jour maintenant on peut vendre jusqu’à 4 à 5 casiers. C'est une valeur ajoutée" explique t'elle.

Les boissons sucrées et l'eau minérale sont les principaux articles consommés selon les  commerçants. Depuis le début des jeux pour la paix dans la Communauté Est-africaine, les commerçants ont presque doublé la quantité de certains produits vendus. Terrence Kwizera est caissier de l'alimentation Natacha Harmony. Selon lui les participants "consomment plus d'eau, des jus et de limonades. Si on fait la comparaison, les ventes sont multipliées vraiment par deux notamment au niveau des ventes des boissons sucrées. Je donne un exemple : on vendait avant deux douzaines de bouteilles d'eau minérale. Maintenant, nous en vendons jusqu'à quatre douzaines." 

Des ventes bénéfiques aussi pour le trésor public 

Les contribuables ont été préalablement sensibilisés pour que leurs ventes profitent aussi aux caisses de l’Etat. Stany Ngendakumana est le porte-parole de l'Office Burundais des Recettes précise que "les commerçants ont besoin d'une certaine éducation et pour nous ça ne doit passer que par cette sensibilisation pour permettre une bonne application de la loi régissant le paiement d’impôts et taxes au Burundi et dans la communauté est-africaine. Nous voulons des commerçants, des contribuables avisés qui savent ce qu'ils font, qui tiennent la comptabilité de leurs affaires. C’est aussi une autre façon de contribuer au développement du pays."   

Outre les petits commerces, les hôtels profitent également de cette manifestation sportive. Alors qu'ils connaissent une diminution de la clientèle, ces rencontres sportives permettent aux hôteliers de faire quelques économies.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher