topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un millier de réfugiés burundais rapatriés de la Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 18 septembre 2018

Bujumbura, Burundi - Le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rapatrié mardi, 1.001 Burundais en provenance de la Tanzanie voisine où ils étaient allés demander asile suite à la violente crise électorale de 2015 dans leur pays, a rapporté la radio publique.

Les rapatriés «volontaires» sont arrivés par route à Ruyigi, une province du Sud-Est du Burundi, frontalière avec la Tanzanie, pays de la sous-région qui accueille le gros des demandeurs d’asile burundais. Ceux-ci étaient estimés à plus de 237.000 sur le sol tanzanien, au 30 juin dernier.

Le ministre burundais de l’Intérieur et de la Formation patriotique, Pascal Barandagiye, était à l’accueil des réfugiés qui ont reçu des assurances que leurs biens avaient été préservés.

La paix et la sécurité règnent par ailleurs sur l’ensemble du territoire national, les a-t-il encore rassuré, dans un centre de transit, en attendant le retour organisé dans les villages d’origine.

D’autres réfugiés, établis plus loin au Kenya, ont commencé à arriver au Burundi par voie aérienne, le mois dernier, toujours avec l’assistance du HCR.

Le dernier rapport d’une commission onusienne d’enquête sur les droits de l’homme au Burundi a relancé la «guerre des chiffres», concernant le nombre exact de réfugiés burundais de la crise de 2015 qui sont éparpillés principalement entre la Tanzanie, le Rwanda, la République démocratique du Congo et l’Ouganda voisins.

Selon le rapport onusien du 5 septembre dernier, le nombre de réfugiés est actuellement estimé à 394.778, ce qui représente 3,7% de la population burundaise.

La Commission d’enquête disait avoir rencontré des personnes ayant obtenu le statut récent de réfugiés qui ont fait état de "contrôles renforcés aux frontières du Burundi", notamment par des "Imbonerakure", les jeunes militants du parti au pouvoir "qui voient de loin", en langue nationale, le Kirundi.

Par ailleurs, «des personnes tentant de fuir ou qui sont rentrées au Burundi ont été victimes de violations des droits de l’homme. Certaines ont repris le chemin de l’exil sans être nécessairement enregistrées dans leur pays d’accueil».

Le ministre burundais de l’Intérieur a aussitôt dénoncé des chiffres qui ne varient pas depuis 2015 alors qu’entre 2016 et 2017 «plus de 230.000 réfugiés» sont rentrés volontairement ou de manière assistée au bercail.

Les trois enquêteurs des Nations Unies, Doudou Diène du Sénégal, Lucy Asuagbor du Cameroun et Françoise Hampsor du Royaume uni ont été, par la suite, déclarés «persona non grata» pour un rapport jugé «diffamatoire et mensonger» sur la situation des droits de l’homme au Burundi.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher