topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La paix règne dans le pays même s'il subsiste certains défis (ministre) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 20/09/2018 – Source Xinhua

A la veille de la célébration de la Journée Internationale de la Paix du 21 septembre, le ministre burundais des Droits de l'Homme, des Affaires sociales et du Genre, Martin Nivyabandi, a soutenu que la paix règne au Burundi sur tout le territoire national et a reconnu que certains défis subsistent encore.

"La célébration de cette Journée Internationale de la Paix se passe au moment où la paix règne dans tout le pays", a déclaré le ministre Nivyabandi.

En effet, a-t-il dit, la population vaque à ses activités en toute quiétude, des voitures quittent Bujumbura tard dans la nuit pour se rendre à l'intérieur du pays et vice-versa, les boîtes de nuit et les bars sont ouverts jusque tard dans la nuit et les fêtes sont organisées.

"Avec tous ces indices, est-ce qu'on peut dire que le pays n'a pas de paix ? Le pays a de la paix et c'est pourquoi il faut toujours mettre ensemble la paix et la sécurité. Dans un coin, il peut se déclencher une insécurité due à un mouvement de banditisme, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de la paix dans cette région", a expliqué le ministre M.Nivyabandi.

A part ce défi de mouvement de banditisme, le ministre a aussi parlé des cas de disparition de personnes, un phénomène qui, a-t-il dit, "a eu dans le passé et qui peut se passer même aujourd'hui ou demain".

Pour y faire face, le ministre demande aux familles qui constatent qu'il y a une personne qui est partie sans déclarer sa destination "de saisir les instances judiciaires et de la police pour qu'on aide à chercher cette personne".

Au moment où la célébration de cette Journée Internationale de la Paix, édition 2018, se passe alors qu'au Burundi des rondes nocturnes effectuées par la population se font encore, le ministre Nivyabandi en donne une explication.

"Quand en France, il y a eu dernièrement des attaques, on a organisé l'opération Sentinelle où 7 000 soldats et policiers ont été mobilisés pour les patrouilles. Nous, au niveau du gouvernement, nous avons pris l'option de confier aussi la sécurité aux populations. Bien entendu, elles ne vont pas faire le travail du policier, mais elles devront veiller à la sécurité des biens et des personnes. Ce n'est pas contradictoire à ce que nous déclarons qu'il y a la paix. Nous devons sauvegarder et protéger cette paix", a réagi le ministre Nivyabandi.

La célébration de la Journée Internationale de la Paix aura lieu vendredi le 21 septembre en mairie de Bujumbura dans la commune urbaine de Muha à Musaga sous le thème national "promouvoir la paix, source de la dignité humaine et du développement durable".

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher