topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le parti présidentiel se défend face aux accusations de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Deutsche Welle, 28.09.2018

Le récent rapport de l'ONU qui porte des accusations très graves contre le Burundi continue de faire polémique sur place. Les militants du CNDD-FDD défendent toujours leur parti.

Au Burundi,  le récent rapport des enquêteurs onusiens sur la situation des droits humains fait toujours polémique. Présenté au début du mois de septembre, il accusait les autorités d'avoir participé ou couvert de graves violations des droits de l’homme, dont certaines sont constitutives de crimes contre l’humanité.

Quelques semaines après, l'opposition rapporte encore de graves violations des droits de l'Homme sur terrain, mais les fidèles au parti présidentiel s'y opposent et défendent plus que jamais leur parti.

La majorité des parlementaires rejettent les derniers résultats de la commission d'enquête de l'ONU, considérant ce rapport comme une initiative visant à salir l'image du pays. Le député Fabien Banciryanino est un des rares qui, devant les deux chambres du parlement réunies en congrès, a défendu la crédibilité de l'enquête. "Il y a des centaines de détenus à la prison centrale qui ont purgé leur peine mais qui n'ont pas été libérés", dit-il. "Notre seul salut est de nous ouvrir au monde et de dire la vérité. Le ministre en charge des droits de l'homme sait très bien que les droits humains sont bafoués". Il rappelle que, depuis les élections référendaires, il y a encore des gens en prison "pour avoir voté Non". "Ce n'est pas la démocratie", martèle-t-il.µ

Les "exploits" du CNDD-FDD

Mais malgré les différents rapports et résolutions de l'ONU sur le Burundi, les fidèles du parti présidentiel restent déterminés à militer pour le CNDD-FDD. "Depuis l'avènement de ce parti, il y a eu beaucoup de changements positifs, il y a eu l'espoir du peuple burundais", dit par exemple Cyrille Sibomana.

"On est parvenu à se construire au moins une école sur chaque colline. Depuis 2005, nous avons au moins un hôpital ou un dispensaire par colline, les femmes accouchent gratuitement, elles sont assistées depuis la conception jusqu'à l'accouchement et l'enfant est accompagné jusqu'à cinq ans". Cyrille Sibomana parle "d'un exploit" et estime ainsi que le CNDD-FDD est la seule solution aux diverses difficultés que connait le Burundi depuis la colonisation.

Néanmoins sur place la situation des droits humains fait toujours débat. L'intolérance politique fait également beaucoup parler au sein des jeunes militants de certaines formations politiques de la mouvance présidentielle. Mais les avis sur ce sujet sensible ne font presque jamais l'unanimité.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher