topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Bujumbura rejette d’avance tout résultat de la session en cours à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 25/10/2018 – Source Xinhua

Burundi : les résultats de la 5ème session du dialogue interburundais en cours à Arusha "n'engageront que les participants" (gouvernement)

Les résultats de la 5ème session du dialogue interburundais en cours à Arusha "n'engageront que les participants", a déclaré jeudi à Bujumbura M. Prosper Ntahorwamiye, secrétaire général et porte-parole du gouvernement du Burundi.

M. Ntahorwamiye s'exprimait sur les ondes de la radio associative Isanganiro en réaction à l'ouverture, sans la présence des délégués du gouvernement burundais, de la cinquième et dernière session du dialogue externe interburundais ouverte jeudi matin à Arusha (nord de la Tanzanie) par Benjamin William Mkapa, facilitateur dans ce dialogue et ancien président de Tanzanie.

Le gouvernement burundais, a-t-il affirmé, reconnaît avoir reçu tardivement la lettre de la Facilitation régionale répondant à sa correspondance demandant le report de cette session ; mais que la facilitation n'a pas répondu aux doléances soumises par le gouvernement burundais.

M. Ntahorwamiye a fait remarquer que cette lettre écrite le 23 octobre 2018, réceptionnée le 24 octobre au ministère burundais des Affaires étrangères et dont une copie est parvenue au secrétariat général du gouvernement burundais, n'a pas répondu aux questions posées par le gouvernement.

"Comme le mois d'octobre est considéré au Burundi comme une période de deuil suite aux commémorations des anniversaires de la mort du héros de l'indépendance, le prince Louis Rwagasore, et du héros de la démocratie, le président Melchior Ndadaye, le gouvernement burundais avait demandé à la Facilitation de reporter les dates de cette 5ème session du dialogue interburundais.

Ensuite, le gouvernement burundais avait proposé qu'il y ait un ordre du jour clair et net pour cette session, "ça n'a pas été fait", a-t-il laissé entendre.

En effet, a-t-il expliqué, le gouvernement burundais avait proposé à la Facilitation qu'il soit inscrit sur l'ordre du jour de cette session les modalités pratiques de mise en application de la feuille de route vers les prochaines élections burundaises de 2020, telle que convenue le 3 août dernier au chef-lieu de la province de Kayanza (nord) par les leaders des partis politiques.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, le gouvernement burundais déplore que la Facilitation n'ait pas satisfait à une requête portant sur la précision de la liste des invités à cette session du dialogue interburundais. Là aussi, a-t-il insisté, on n'a pas eu d'échos.

"En résumé, la Facilitation n'a pas encore fait suite aux trois propositions que le gouvernement burundais lui avait soumises jusqu'aujourd'hui, du moins d'une façon formelle. Car, la lettre que nous venons de réceptionner, est celle du ministère des Affaires étrangères de la République Unie de Tanzanie, qui, lui aussi, rapporte ce que le Facilitateur lui aurait dit. J'utilise la forme conditionnelle parce que je n'ai pas de preuves ; mais la lettre le stipule ainsi", a-t-il indiqué par ailleurs.

Dans une allocution prononcée à l'ouverture de la 5ème session du dialogue externe interburundais d'Arusha, le facilitateur Mkapa a indiqué qu'il a été difficile pour la facilitation de faire un autre report de cette session suite aux réservations d'hôtels qui avaient été déjà faites et aux invitations qui avaient été déjà envoyés.

L'ex-président Mkapa a ajouté que dans la perspective des prochaines élections burundaises de 2020, la Facilitation régionale dans le dialogue interburundais va proposer une feuille de route y relative en tenant compte des propositions faite le 3 août dernier à Kayanza par une partie de la classe politique burundaise et en considérant également les propositions qui auront été émises par les participants à cette 5ème session en cours à Arusha.

Une telle synthèse, a conclu M. Mkapa, sera soumise à un futur sommet des chefs d'Etat de la Communauté Est-Africaine (CEA) qui sont les parrains politiques de ce processus burundais de paix placé sous l'égide de cette organisation d'intégration régionale africaine.

Créée en 2000, la CEA est actuellement composée de six Etats ci-après : Burundi, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Soudan du Sud. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher