topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi connaît une amélioration des affaires , selon l’ISTEEBU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 16/11/2018 – Source Xinhua

Burundi : la consolidation de la paix contribue à l'amélioration des affaires au sein des entreprises depuis 2017 (ISTEEBU)

Le Burundi connaît une amélioration des affaires au sein des entreprises industrielles et commerciales depuis 2017, grâce à la consolidation de la paix et de la sécurité, a déclaré vendredi à Bujumbura Nicolas Ndayishimiye, directeur général de l'Institut de statistiques et d'études économiques du Burundi (ISTEEBU).

Initialement créé le 23 février 1990 et revue par un décret présidentiel du 18 mars 2008 en complément de la loi statistique de 2007, l'ISTEEBU est le service officiel du gouvernement burundais placé sous la tutelle directe du ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au développement économique.

En marge d'une cérémonie d'ouverture des résultats de l'enquête nationale de structure auprès des entreprises industrielles, commerciales et d'autres services du secteur formel au Burundi pour l'édition 2017, M. Ndayishimiye a déclaré à Xinhua que l'ISTEEBU a constaté une "tendance à la hausse de certains indicateurs" économiques au niveau des entreprises burundaises pour l'année 2017 par rapport à la situation de 2016.

Sur la question de savoir les principaux facteurs ayant contribué à l'amélioration du climat des affaires au sein des entreprises burundaises, M. Ndayishimiye a souligné que cette évolution "positive" des principaux indicateurs macroéconomiques est due à la reprise des activités économiques en 2016 au Burundi.

Actuellement, les données à la disposition de l'ISTEEBU montrent que le taux de croissance pourrait osciller autour de 3% en 2017, a-t-il ajouté.

"En y regardant de près, on découvre en effet qu'on est en face d'une reprise des activités économiques au Burundi au égard à la sécurité prévalant au pays, d'où les anciennes entreprises ont repris progressivement leurs affaires alors que d'autres nouvellement installées au Burundi sont en train de les emboîter le pas", a-t-il fait remarquer.

Le recouvrement de la paix et de la sécurité dans le pays trois ans après la crise électorale de 2015, a-t-il insisté, a favorisé l'éclosion de la croissance économique au sein des entreprises burundaises, industrielles et commerciales en l'occurrence.

En effet, les experts de l'ISTEEBU ont relevé qu'en comparaison avec la période antérieure de crise de 2015, la reprise des activités économiques au niveau des entreprises opérant dans le secteur tertiaire, est "meilleure" que celles opérant dans le secteur primaire (agriculture, etc.), a-t-il expliqué.

Au palmarès de ces entreprises relevant du secteur tertiaire "en train d'avancer", M. Ndayishimiye a cité les entreprises hôtelières, les établissements bancaires, les sociétés d'assurance et celles de transport.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher