topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : manifestation contre "l'ingérence" du président de la Commission de l'UA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 08/12/2018 – Source Xinhua

Des milliers de Burundais se sont rassemblés samedi dans l'ensemble des chefs-lieux des 18 administrations provinciales burundaises pour protester contre ce qu'ils ont qualifié "d'ingérence" du président de la Commission de l'Union Africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, dans les affaires relevant de la justice burundaise, selon la presse locale.

Le 2 décembre dernier, M. Mahamat avait publié une déclaration, au nom de la Commission de l'UA, dans laquelle il demandait au gouvernement burundais du président Pierre Nkurunziza, de "calmer le jeu" en s'abstenant de prendre certaines mesures, notamment "judiciaires", de nature à compliquer la recherche d'une solution au conflit burundais.

Cette déclaration de M. Mahamat est sortie au lendemain de l'annonce en date du 30 novembre 2018, par le procureur général de la République du Burundi, Sylvestre Nyandwi, du lancement de 17 mandats d'arrêt internationaux, dont celui visant l'ancien chef d'Etat burundais Pierre Buyoya, contre les présumés commanditaires de l'assassinat du président Melchior Ndadaye.

Premier président burundais démocratiquement élu le 1er octobre 1993, le président Ndadaye a été tué le 21 octobre 1993 au cours d'un coup d'Etat militaire, qui a emporté également certains de ses plus proches collaborateurs, dont le président de l'assemblée nationale, Pontien Karibwami.

"Nous soutenons fermement le parquet général de la république du Burundi pour sa récente décision portant sur le lancement des enquêtes sur les commanditaires de l'assassinat du président Ndadaye", affirmaient les manifestants placés à l'avant-garde de la marche organisée dans la Mairie de Bujumbura, dont le chef-lieu abrite la capitale burundaise.

Cette marche-manifestation, partie du siège de la permanence nationale du Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD, parti politique au pouvoir) situé en zone urbaine de Ngagara (nord de Bujumbura), s'est dirigée vers le monument de la Place de l'Indépendance au centre de la ville où Tharcisse Niyongabo, délégué du gouvernement et assistant du ministre de l'Intérieur, a prononcé le mot de circonstance.

Ainsi, M. Niyongabo a déploré que M. Mahamat se soit arrogé le droit de "s'ingérer dans les affaires de la justice burundaise au nom de l'UA" alors qu'il n'en a pas les prérogatives. "Seul le sommet de l'UA peut statuer sur le cas de la situation burundaise", a-t-il tranché.

Il a réaffirmé que le gouvernement burundais du président Pierre Nkurunziza soutenait totalement la décision du parquet général de la République portant sur la réouverture des enquêtes judiciaires relatives à l'assassinat du président Ndadaye, avec un accent sur les "planificateurs et commanditaires" de ce crime sanglant.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher