topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Accord-cadre de coopération entre le Burundi et la Banque BDEGL Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 27 décembre 2018

Bujumbura, Burundi - Le Burundi et la Banque de développement des Etats des Grands Lacs (BDEGL) ont signé, jeudi, un accord-cadre en vue de renforcer la coopération au niveau des projets nationaux et régionaux, a indiqué le ministre burundais des Finances, Domitien Ndihokubwayo.

La BDEGL, quant à elle, était représentée à la cérémonie par son directeur général-adjoint, Emmanuel Ntaganda. La Banque est commune au Burundi, au Rwanda et à la République démocratique du Congo, tous trois membres de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL).

Les activités de la banque et d’autres projets de cette communauté ont été considérablement entravées, ces dernières années, par l’instabilité politique intérieure aux Etats membres, ainsi que l’insécurité transfrontalière.

La banque était chargée de fournir une assistance technique dans l'étude et l’exécution des projets communs aux trois pays, mais n’a relativement été fonctionnelle que de 1984 à 1994, avant que n’éclate le génocide rwandais et des guerres civiles au Burundi et en République démocratique du Congo.

La BDEGL, bras financier de la Communauté économique des pays des Grands Lacs a maintenu une présence timide au Burundi pour 12,5 millions de dollars américains qui financent divers projets socio-économiques, ont fait savoir les deux parties, à la signature de l’accord-cadre pour un nouveau départ.

Le siège social de la BDGEL est à Goma, en République Démocratique du Congo, avec comme principales missions de promouvoir le développement économique et social à travers le financement des projets communs, communautaires et nationaux assurant l’intégration économique des Etats membres de la CEPGL.

Pour rappel, la Communauté économique des pays des Grands Lacs a été créée, le 20 septembre 1976, à l'initiative de Mobutu Sesse Seko, l’ancien président du Zaïre, devenu aujourd’hui la République démocratique du Congo (RDC).

Les trois anciennes colonies belges se sont dotées d’autres organes spécialisés de coopération au développement, là aussi actuellement aux arrêts, faute de financements ou à cause des problèmes de géopolitique régionale, notent les observateurs.

Il s'agit, notamment, de la Société internationale de l'énergie des Grands Lacs (SINELAC), l'Institut de recherche agronomique et zoologique (IRAZ, au Burundi), l'Organisation de l'énergie des pays des Grands Lacs (EGL) et la Société commerciale et industrielle de gaz (SOCIGAZ).

Sur le plan politique, la CEPGL poursuit normalement l’objectif d'assurer la sécurité des Etats membres et des populations de la région, notamment par la sécurisation des frontières communes des Etats membres.

La CEPGL n'a toutefois pas pu empêcher le génocide rwandais de 1994, ainsi que les guerres successives au Congo et les cycles de violence au Burundi.

On assiste aujourd'hui à un repositionnement de la RD Congo du côté de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADEC), tandis que le Burundi et le Rwanda semblent s’être résolument tournés vers la Communauté d’Afrique de l’Est/East african community (CAE/EAC).

Les relations du Burundi et du Rwanda sont actuellement au creux de la vague suite à des accusations de déstabilisation réciproque, pendant que l'avenir de la RD Congo reste incertain à cause de fortes tensions autour des élections générales de fin décembre 2018.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher