topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nkurunziza a réaffirmé sa décision de ne pas briguer un autre mandat en 2020 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 28/12/2018 – Source Xinhua

Burundi : la décision du président Nkurunziza de ne pas briguer un autre mandat en 2020 est "irréversible"

Le président du Burundi et chef du gouvernement burundais, Pierre Nkurunziza, a réaffirmé vendredi que sa décision annoncée en juin dernier de ne pas briguer un autre mandat présidentiel pour la prochaine élection présidentielle burundaise attendue en 2020 est "irréversible", ont rapporté dans leurs éditions françaises de la mi-journée la radio nationale du Burundi et la radio associative Isanganiro captées à Bujumbura.

Le président Nkurunziza, qui s'exprimait au cours d'une émission publique à partir du chef-lieu de la province de Ngozi (nord), avait annoncé pour la toute première fois le 7 juin 2018 en commune Bugendana dans la province de Gitega en marge des cérémonies sur la promulgation de la nouvelle Constitution votée par voie référendaire populaire le 17 mai 2018, sa décision de ne pas briguer un autre mandat présidentiel pour le scrutin présidentiel burundais de 2020.

"Je voudrais réaffirmer ici que quand bien même des gens viendraient beaucoup insister devant ma résidence pour réclamer que je me représente à la prochaine élection présidentielle de 2020, que je ne céderais à aucune pression, d'où qu'elle vienne. En effet, je me suis déjà prononcé le plus clairement du monde en juin dernier sur cette question, je reste catégorique et je ne changerais jamais de position", a indiqué le chef d'Etat burundais dans une intervention médiatique faite en langue nationale le kirundi et largement relayée dans les médias locaux.

Le président Nkurunziza a précisé que sa position resterait inchangée même si des pressions politiques pour réclamer qu'il se représente pour la prochaine élection présidentielle burundaise de 2020, provenaient des militants de son propre parti politique, à savoir le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD ; 1er parti au pouvoir).

Sur ce, le président Nkurunziza a souligné que sa décision annoncée le 7 juin dernier relative à ce qu'il ne briguerait pas un autre mandat présidentiel en 2020, "n'est pas le fruit d'une concertation avec les membres de son parti, mais qu'il a prise personnellement en âme et conscience dans une ambiance de recueillement auprès de Dieu", a-t-il ajouté.

"Ne soyez nullement inquiets à ce sujet, Pierre Nkurunziza n'est pas le seul président pouvant diriger le Burundi, il y a d'autres Burundais susceptibles de remplir les missions assignées à la fonction de président du Burundi", a-t-il insisté.

Le président Nkurunziza a réaffirmé cependant que sous une casquette de citoyen burundais patriote, il restera attaché à servir son parti politique et au développement de son pays sous diverses formes.

Pour rappel, le président Nkurunziza, qui a accédé au pouvoir le 26 août 2005 à l'issue d'un suffrage universel direct (élu par les parlementaires), et réélu en juin 2010 et en juillet 2015 par suffrage universel direct (par la population), est aussi président du conseil des sages du CNDD-FDD (instance suprême du parti) et désigné "visionnaire" de ce dernier.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher