topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundais Jean-Christophe Kirumara, nouveau prêtre à Castelsarrasin (France) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

La Depeche, 11/01/2019 

Tout juste ordonné, le curé a célébré sa première messe

Lundi, le père Jean-Christophe Kirumara a célébré sa première messe en l'église Saint-Sauveur à Castelsarrasin.

Fraîchement ordonné prêtre la veille en la cathédrale de Montauban par l'évêque Bernard Ginoux, cette célébration a marqué symboliquement l'installation du père Kirumara au sein de sa paroisse.

Outre les fidèles habituels du diocèse de Castelsarrasin, de nombreux représentants de congrégations du Burundi, pays d'origine du père Kirumara, ou du Rwanda voisins étaient présents à l'office. La messe a été animée par le groupe paroissial.

La soirée s'est poursuivie à la salle Jean Moulin par un repas tiré du sac.


Le père Jean-Christophe Kirumara, nouveau prêtre à Castelsarrasin

Le père Jean-Christophe Kirumara a pris cette semaine ses nouvelles fonctions au sein de la paroisse.

À cette occasion, nous sommes allés à la rencontre du nouveau prêtre pour qu'il nous parle de lui.

Quel est le parcours qui vous a amené à Castelsarrasin ?

Je suis né il y a 42 ans dans le nord du Burundi, au sein d'une famille de 11 enfants. J'ai très tôt ressenti une vocation religieuse, et je suis entré en formation en 1997 au sein des Frères Fils de Saint-Joseph du Burundi à Gitega (ville principale du centre du pays, N.D.L.R.). J'œuvrais à l'éducation des jeunes et j'apportais ma contribution aux services généraux de la congrégation. J'ai ensuite prononcé mes vœux perpétuels en 2009, avant de venir en France en 2011 pour poursuivre ma formation à l'Institut catholique de Toulouse. En parallèle de ma formation théologique, j'ai suivi une formation à la prêtrise. Dans ce cadre, je suis arrivé à Castelsarrasin à la Toussaint 2016 en insertion pastorale. Ma congrégation des Frères Fils de Saint-Joseph a noué des liens forts avec les Sœurs de la Miséricorde de Moissac, ce qui a bien sûr influé sur ma présence ici.

Aujourd'hui vous êtes prêtre, quelles sont vos perspectives ?

Je ne suis pas un prêtre diocésain. Je reste un religieux de ma congrégation. C'est elle qui m'a mis à disposition du diocèse de Montauban. Jusqu'à la fin du contrat entre ma congrégation et le diocèse, ce dernier peut donc m'employer dans n'importe quelle paroisse, suivant les besoins. Mais aujourd'hui, je suis à Castelsarrasin et mon poste de vicaire m'a été confirmé lors de l'ordination. Évidemment la façon de vivre la foi, l'animation de la communauté sont différentes du Burundi, mais après 8 ans en France je m'y suis habitué et j'ai appris à l'apprécier.

Quels sont vos projets pour la communauté ?

Être prêtre c'est se donner aux autres. Mon seul projet est d'être au service du peuple de Dieu. Aujourd'hui en tant que prêtre, je peux m'affranchir de certaines limites et j'espère pouvoir faire mieux et plus.

Recueilli par notre correspondant Marc Zulia

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher