topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les Chaabab attaquent un hôtel à Nairobi, au moins 15 morts Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 15/01/2019 – Source Reuters

Un commando d'hommes armés a fait irruption mardi après-midi dans un complexe hôtelier abritant également des bureaux à Nairobi, la capitale du Kenya, faisant au moins 15 morts, selon des témoins et un employé de la morgue. L'attaque a été revendiquée par le groupe islamiste somalien des Chabaab. [Photo : Des voitures en feu devant le complexe Dusit, cible d'une attaque à Nairobi, le 15 janvier 2019.] 

 

Parmi les tués figurent un Américain et un Britannique, a précisé l'employé de la morgue de Chiromo. Onze autres sont des Kenyans et deux n'avaient pas de papiers d'identité sur eux, empêchant leur identification dans l'immédiat.

De nombreux blessés étaient toujours pris au piège dans certains secteurs du complexe hôtelier, ont indiqué les services d'urgence, alors même que le ministre kenyan de l'Intérieur, Fred Matiang'i, avait annoncé plus tôt, vers 23h00 (20h00 GMT), soit sept heures après le début de l'attaque, que tous les bâtiments du complexe avaient été sécurisés et de nombreuses personnes évacuées.

Le ministre n'a fourni aucune précision sur le sort des assaillants, indiquant seulement que les forces de sécurité continuaient à ratisser les environs. Une fusillade a de nouveau retenti une heure plus tard.

La police avait indiqué en milieu de soirée que certains assaillants se trouvaient peut-être encore à l'intérieur de l'hôtel chic du complexe 14 Riverside Drive, plongé dans le noir par une coupure d'électricité.

L'attaque a débuté vers 15h00 par une explosion à proximité de voitures garées devant l'hôtel, a dit le chef de la police, Joseph Boinnet.

Les images des caméras de télésurveillance montrent que les assaillants étaient au moins quatre, dont deux avaient le visage dissimulé sous un foulard.

LE PRÉCÉDENT DE WESTGATE

Serge Médic, le patron suisse d'une société de sécurité qui s'est rendu sur les lieux, a raconté que la porte principale de l'hôtel avait volé en éclats sous l'effet de l'explosion.

En plus de l'hôtel, qui appartient à une chaîne thaïlandaise, le complexe du 14 Riverside abrite les sièges locaux de plusieurs entreprises internationales, dont BASF, Colgate Palmolive, Reckitt Benckiser ou encore Pernod Ricard, Dow Chemical et SAP.

De nombreux employés sont restés cachés dans leurs bureaux pendant plusieurs heures, avant d'être évacués par les forces de sécurité.

Le groupe islamiste somalien des Chabaab a revendiqué cette attaque. "Nous sommes derrière l'attaque à Nairobi", a déclaré à Reuters leur porte-parole pour les opérations armées. "Nous donnerons des détails plus tard", a ajouté Abdiasis Abu Musab.

Ces mêmes Chabaab ont mené en 2013 une des attaques meurtrières qui ont visé Nairobi ces dernières années en prenant d'assaut le centre commercial Westgate lors d'une opération qui avait fait 67 morts. Deux ans plus tard, près de 150 étudiants avaient été massacrés par les Chaabab à l'université de Garissa.

L'attaque de mardi s'est produite alors que la justice kenyane s'apprête à rendre son verdict contre quatre hommes accusés d'avoir aidé les assaillants de Westgate.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher