topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi connaît un mouvement de "repeuplement des buffles" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 30/01/2019 – Source Xinhua

Burundi : le parc national de la Ruvubu enregistre un mouvement de "repeuplement des buffles" depuis fin janvier 2017

Le parc national de la Ruvubu situé à l'est du Burundi enregistre un mouvement de "repeuplement des buffles" grâce notamment au paquet mis dans la protection faunistique dans cette aire protégée burundaise, apprend-on de M. Samuel Ndayiragije, directeur général de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) placé sous la tutelle directe du ministère burundais de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage.

Dans une interview accordée jeudi à Xinhua, M. Ndayiragije a précisé que le dernier dénombrement ad hoc datant du 31 janvier 2017, a montré que ce parc comptait autour de 1109 buffles.

"Actuellement quand je vois tout le paquet que nous avons mis au niveau de la protection et de la conservation, je peux affirmer sans me tromper que le nombre de buffles est en augmentation progressive et pourrait osciller autour de 1300 individus", a-t-il précisé.

L'autre signe qui ne trompe pas, a-t-il ajouté, est que l'on enregistre de plus en plus de visibilité surtout en troupeaux.

"Mais notre souhait ce n'est pas qu'on retrouve des buffles dans les communes burundaises de Buhinyuza et de Kigamba où se trouve le gros des troupeaux, nous aimerions que ces animaux puissent étendre leur visibilité dans les autres sept communes formant le parc national de la Ruvubu", a-t-il noté.

Sur la question de savoir en quoi ce repeuplement des buffles est bénéfique au Burundi au plan environnemental, M. Ndayiragije a indiqué qu'à ce sujet, l'intérêt visé est la protection de la biodiversité nationale en matière faunistique.

"En effet, au plan de protection environnementale, que ce soit les buffles qui sont les plus nombreux dans ce parc, ainsi que les antilopes, les phacochères, les potamochères, les hippopotames et les léopards qui y sont moins nombreux ; ces animaux-là constituent certes une richesse inouïe pour le Burundi, mais revêtent aussi un très grand intérêt touristique", a-t-il affirmé.

Le buffle fait partie de la catégorie des grands mammifères fort recherchés par les touristes, a-t-il laissé entendre en citant notamment les lions, les rhinocéros et les éléphants.

M. Ndayiragije a souligné que le parc national de la Ruvubu est le plus riche au niveau national, surtout en ce qui concerne les grands mammifères.

"Si vous vous rendez dans le parc national de la Kibira, vous n'y trouverez aucun buffle, si vous allez dans le parc national de la Rusizi, vous allez y rencontrer des hippopotames. Toutefois, le buffle se retrouve uniquement dans le parc national de la Ruvubu. En effet, dans le temps cet animal avait une forte extension à l'echelle nationale ; actuellement, il ne reste que dans le parc national de la Ruvubu", a-t-il insisté. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher