topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi satisfait de "l'extension de la carte diplomatique" en 2018 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 14/02/2019 – Source Xinhua

Le ministère burundais des Affaires étrangères est satisfait de "l'extension de la carte diplomatique" du pays en 2018, a déclaré jeudi soir à Bujumbura Ezéchiel Nibigira, chef de la diplomatie burundaise.

M. Nibigira a tenu ces propos lorsqu'il présentait à la presse le bilan des réalisations de son ministère au cours de l'exercice 2018.

"Dans le but d'élargir davantage le cercle des amis du Burundi, de nouveaux partenaires bilatéraux ont été identifiés", a indiqué le ministre, en citant le Togo, la République dominicaine, l'Indonésie et le Tadjikistan.

Les démarches entreprises avec la République dominicaine et le Tadjikistan ont abouti à la signature des communiqués conjoints entre chacun des deux pays et le Burundi sur l'établissement des relations diplomatiques, a-t-il ajouté.

En parallèle, le ministère burundais des Affaires étrangères a également assuré la mise en application des accords de coopération signés entre le Burundi et certains pays partenaires dont la Turquie et la Russie.

Le Burundi a conclu avec la Turquie et la Russie, des accords sur "l'exemption de visas" pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de service, a rappelé le ministre.

En outre, le Burundi s'est félicité aussi d'avoir pu "négocier davantage" sur 134 bourses d'études universitaires auprès de 11 partenaires bilatéraux, dont 48 d'entre elles sont accordées par la Chine.

Toutefois, le ministre a reconnu que la diplomatie burundaise a dû faire face à "quelques contraintes" au cours de l'année passée.

Sur ce, il a cité d'abord la persistance des "sanctions injustes" infligées au Burundi en application de l'article 96 de l'Accord de Cotonou de 2000 entre le groupe des pays d'Afrique, Caraïbe et Pacifique dont le Burundi, et l'Union européenne (UE).

Le 14 mars 2016, l'UE a annoncé la suspension de l'aide financière directe à l'administration burundaise, en invoquant la violation par cette dernière de l'article 96 de l'Accord de Cotonou portant sur la protection des droits humains, une accusation rejetée par le gouvernement burundais.

Sur le palmarès des difficultés auxquelles le Burundi ont été confronté en 2018, M. Nibigira a aussi évoqué "le mauvais voisinage" du Rwanda qui "menace constamment la sécurité" du Burundi à la frontière commune avec les deux pays.

Il a profité de cette occasion pour annoncer qu'en 2019, la diplomatie burundaise poursuivrait, avec "le même élan et le même dynamisme", les mêmes efforts, visant "la levée totale des incompréhensions" avec certains partenaires et la conclusion de nouveaux accords.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher