topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

POUR LE FIL COMPLET DES INFORMATIONS : CLIQUEZ SUR « TOUTE L’ACTUALITÉ » [MENU DE GAUCHE] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Protection des mineurs : l’Eglise du Burundi est aussi concernée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

Vatican News, 23 février 2019

Mgr Joachim Ntahondereye, évêque de Muyinga et Président de la Conférence Episcopale du Burundi affirme que le problème des abus sur les mineurs existe bel et bien dans son Pays. 

Même si nous n’avons pas des statistiques fournies par l’Eglise catholique, des statistiques fournies par certains organismes de l'ONU, montrent que ce problème existe bel et bien au Burundi aussi. Et dans l’Église, dans la société nous n'avons aucune raison de nier a priori qu’ il n'y a pas de cas aussi à l'intérieur de l'église.

Si il y a des cas dans votre Eglise du Burundi quelles sont les dispositions que vous avez prises pour résoudre ces problèmes. Peut-être comme conférence et aussi pour chaque diocèse ?

Comme conférence, nous avons rédigé des directives, déjà en 2013. Et ces directives donnent des lignes qu'il faut suivre. D'abord le principe… Face à ce genre de cas nous ne pouvons pas du tout nous taire. Et il faut absolument réagir. Et puis il y a des directives qui montrent quelles sont les procédures…qui se conforment aussi à celles déjà indiquées par la loi de l'Eglise, le droit canon. Oui …Donc là nous avons déjà un outil. Et il est question maintenant de nous en servir au fur et à mesure que des cas se présentent.

Est-ce que c'est un problème qui se pose avec acuité généralisée où ce sont des cas isolés ?

Il vaut mieux prévenir que guérir. Comme je le disais nous n'avons pas de statistiques sûr qui puissent nous montrer l'ampleur des problèmes. L'impression générale que nous avons c'est que le problème ne se pose pas encore avec acuité mais cela ne veut pas dire que demain, après-demain il ne puisse pas en être ainsi.

De manière générale, on estime que le problème en Afrique est aussi lié à la culture. Ainsi On en parle plus au niveau de la famille et de la communauté que publiquement. Afin de protéger la victime et l'honneur de la famille...

Certainement …et je suis sûr qu'il y a beaucoup de cas qui sont résolus au niveau de la famille. Selon moi c'est quelque chose qu'il faut encourager. Parce que ce que nous visons ce n'est pas que les cas soient dénoncés publiquement mais que des solutions soient trouvées. Et si des solutions peuvent être trouvées au sein des familles c'est encore mieux. Aussi parce que l'éducation passe par la famille. Donc si nous voulons prévenir, si nous voulons éradiquer le problème, la famille est de toute manière incontournable. Donc il faut passer par là et c'est une valeur qu'il faut absolument protéger et encourager.

Entretien réalisé par Jean Pierre Bodjoko, SJ- Cité du Vatican

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher