topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Inviolabilité absolue de l’image présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

Jeune Afrique, 20 mars 2019

[Chronique] Burundi : crime de lèse-Nkurunziza

Gribouiller une photographie du président de la République burundaise confine au sacrilège. Des lycéens viennent de nouveau d’en faire les frais…

En début de semaine dernière, sept élèves d’une école burundaise de Kirundo étaient interpellés sur ordre du procureur, accusés d’avoir gribouillé, dans cinq manuels scolaires de sciences humaines, des photos du président Pierre Nkurunziza.

La majorité pénale étant fixée à 15 ans au Burundi, un garçon de 13 ans a été libéré, tandis que six collégiennes âgées de 15 à 19 ans ont été placées en garde à vue. Ce 18 mars, ce sont finalement trois élèves qui comparaissaient devant la justice. Leur sort devrait être connu dans la semaine.

Face aux accusations de susceptibilité excessive du président de la République, les flagorneurs rétorquent qu’il s’agit moins d’un culte de la personnalité que d’un respect nécessaire des manuels scolaires. L’argument pourrait être entendu, sauf que c’est bien pour « outrage au chef de l’État et atteinte à la sûreté intérieure de l’État » qu’onze lycéens burundais avaient été jugés, dans la ville de Muramvya en juin 2016, pour des faits similaires de « profanation » de l’auguste visage. Condamnés à plusieurs années de prison pour gribouillis, les adolescents n’avaient été blanchis que sous la pression d’une communauté internationale indignée.

Inviolabilité absolue

Si l’on ne doit pas maquiller la représentation du magistrat suprême, on ne doit évidemment pas toucher non plus son corps « en vrai », même dans le cadre d’un jeu auquel il se prête. En mars 2018, deux hommes étaient écroués pour avoir « permis » que Pierre Nkurunziza soit physiquement malmené au cours d’un match de football.

Même si ce principe d’inviolabilité absolue de l’image présidentielle semble désuet, chaque nation peut rétorquer qu’elle a le droit de sanctifier ses fonctions suprêmes et ceux qui les incarnent. Une interrogation demeure pourtant : quelle leçon de sciences humaines nécessite le recours à un portrait du président en exercice ? Pierre Nkurunziza est-il un cas de psychologie ou de philosophie ? De science politique, sans doute…

Par Damien Glez

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher