topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les Commandants des académies militaires de l’EAC en conclave à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 20 mars 2019

Bujumbura, Burundi - Les Commandants des académies militaires des six pays membres de la communauté d’Afrique de l’Est/East African Communauty (CEA/EAC) ont entamé, mardi à Bujumbura, une réunion ordinaire de trois jours, centrée sur l’harmonisation des programmes de formation et de défense commune, a-t-on appris de source sécuritaire dans la capitale burundaise.

Les six pays de la Communauté Est-africaine sont le Burundi, le Rwanda, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda et le Soudan du sud.

Selon le Commandant de l’Institut supérieur des cadres militaires burundais (ISCAM), le Colonel Gaspard Baratuza, il s’agit de l’une des deux réunions statutaires annuels, prévues par le « Protocole de la Communauté d'Afrique de l'Est en matière de défense et de sécurité".

Au terme du Protocole, les Etats membres acceptent de coopérer en matière de formation militaire, des opérations communes et des visites et échanges d'information.

Par ailleurs, le protocole oblige les pays membres à «promouvoir la paix, la sécurité et de bonnes relations amicales en vue de garantir la protection des peuples de la Communauté d’Afrique de l'Est et de leur milieu environnemental».

Les armées des pays membres sont encore tenues de « coopérer à l'approvisionnement, l'acquisition des pièces de rechange, l'utilisation et la réparation des équipements militaires ».

Depuis quelques temps, les relations au sein de la Communauté sont particulièrement tendues entre le Burundi et le Rwanda, ce qui explique en partie le ralentissement de cette intégration sous-régionale, de l'avis des observateurs.

Les « deux maillons faibles » de la communauté s’accusent de déstabilisation mutuelle, faisant craindre une escalade militaire par alliances interposées, dans une sous-région qui dispose d'une puissance de feu considérable, selon certains rapports internationaux.

Le « Global Power Index » 2017, qui évalue la puissance militaire par pays, place le Kenya au 77ème rang mondial, l’Ouganda au 92ème rang, la Tanzanie au 96ème rang, le Sud-Soudan au 99ème rang, tandis que le Rwanda et le Burundi n’apparaissent nul part dans le classement.

On rappelle que dans d’autres domaines, la CAE a lancé, depuis 2010, son propre marché commun des biens, du travail et des capitaux de la région, avec l'objectif de créer une monnaie commune, en 2012, et une fédération politique, en 2015, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui encore.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher