topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Comesa : Le Burundi pourrait être remboursé des frais pour un Sommet délocalisé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

@rib News, 04/06/2019 – Source Xinhua

Burundi/COMESA : vers le "remboursement des frais engagés par les Burundais" dans les préparatifs du 20ème sommet de l'organisation qui devait se tenir à Bujumbura en juin 2018

Le Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) a promis d'examiner avec les autorités burundaises comment "rembourser les frais engagés par les Burundais" dans les préparatifs du 20ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de cette organisation internationale à vocation régionale africaine, qui devait se tenir à Bujumbura en juin 2018, a déclaré mardi dans son cabinet de travail M. Ezéchiel Nibigira, ministre burundais des Affaires Etrangères.

En compagnie de son collègue burundais en charge du Commerce Jean-Marie Niyokindi, le ministre Nibigira tenait un point de presse à l'issue d'une audience accordée à la secrétaire générale du COMESA, la Zambienne Chileshe Kapwepwe, venue effectuer une "visite de courtoisie" auprès des autorités burundaises depuis sa nomination à cette fonction en juillet 2018 à Lusaka (Zambie) par le 20ème sommet de cette organisation tenu dans la capitale zambienne.

Alors que les autorités burundaises s'étaient "beaucoup investies" dans les préparatifs du 20ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui devait se tenir du 1er au 10 juin 2018 à Bujumbura (capitale économique du Burundi), l'ex-secrétaire général du COMESA, Sindiso Ngwenya, a annoncé le 19 mai de la même année, que ce sommet était délocalisé de Bujumbura vers Lusaka.

Les autorités burundaises avaient qualifié cette décision "d'injuste" avant de réclamer "des dédommagements" pour tout le préjudice subi.

"Je voudrais vous informer que depuis son élection en juillet 2018, la nouvelle secrétaire générale du COMESA a échangé avec les autorités burundaises sur cette question. Elle a promis qu'elle va s'y mettre, corps et âme, pour que le Burundi puisse rentrer dans ses droits", a précisé le ministre Nibigira.

Le Burundi, a-t-il ajouté, apprécie le fait qu'elle "ait travaillé assidûment" pour que cette question soit finalement résolue.

"Alors aujourd'hui dans nos échanges, elle a souligné qu'elle est venue avec une équipe technique à Bujumbura pour travailler sur ce dossier afin que toutes les gens ayant perdu leur argent par rapport à l'organisation de ce sommet qui était prévu en juin 2018 à Bujumbura, soient régularisés", a-t-il expliqué.

Signalons que pour son séjour au Burundi prévu du 3 juin au 5 juin 2019, la secrétaire générale du COMESA avait été précédée dans cette visite de travail par son équipe technique.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher