topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La Fonction publique marquée par de "nombreuses disparités salariales" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 09 juillet 2019

Bujumbura, Burundi - Le diagnostic effectué, en matière de rémunération des fonctionnaires et agents civils de l’Etat, montre qu’elle comporte « de nombreuses disparités » causées, entre autres, par « une multiplicité de primes et indemnités octroyées de façon catégorielle et qui ne sont pas souvent conformes à celles prévues par le Statut des fonctionnaires », a-t-on appris, mardi, d’un communiqué du gouvernement burundais.

Au Burundi, l'article 112 du Code du travail prévoit une durée du travail de 8 heures par jour et de 48 heures par semaine dans un pays où le salaire minimum du plus petit agent de la fonction publique est calculé sur une base journalière de 160 Francs burundais (un dollar américain=1.831 francs burundais) dans les centres urbains, soit 4.800 Francs burundais par mois, et de 105 Francs burundais dans les milieux ruraux, soit 3.150 Francs burundais par mois.

Ces disparités transparaissent encore "à travers les avantages indiciaires accordés à certaines catégories de fonctionnaires dès le recrutement », relève la même source.

Le cas des administrations personnalisées de l’Etat qui, « au nom de leur autonomie », sont libres de fixer les rémunérations de leurs agents, est un autre cas d’injustice dans la fonction publique burundaise que pointe le communiqué.

Cette situation a eu pour conséquence de créer « des frustrations pour certaines catégories de fonctionnaires qui ont conduit à des revendications répétitives pour réclamer une harmonisation des salaires », poursuit la même source.

Face à cette situation, « une solution provisoire a été trouvée, avec la création d’une indemnisation d’ajustement salariale, en 2016, pour un budget global de 20 milliards de francs burundais (10, 9 millions de dollars américains) par an, pour une période de quatre ans, rappelle le communiqué.

Le gouvernement burundais se donne l’échéance de 2020 pour avoir fixé « une politique salariale rétablissant les bases d’une rémunération équitable et durable en vue de résoudre définitivement la question ».

Le souci est, « d’une part, de reconstruire un système d’équité dynamique pour la rémunération des fonctionnaires et, "d’autre part, d’accompagner les réformes déjà engagées ».

La nouvelle approche reposera sur « la politique de gestion des performances dans le secteur public", adoptée par le gouvernement en 2014, ainsi que sur «la classification des emplois, des fonctions et des métiers dans l’administration publique", prévue par le Programme national de réforme de l’administration", conclut le communiqué.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher