topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Décès de l'écrivain et journaliste-enquêteur Pierre Péan Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 26/07/2019 - Source AFP

 Le journaliste Pierre Péan, enquêteur chevronné ayant pour sujets de prédilection l'Afrique, les médias et la face cachée des personnalités politiques, avec notamment le passé trouble de l'ex-président socialiste François Mitterrand pendant l'occupation nazie, est mort jeudi, a confirmé vendredi à l'AFP sa famille.

Pierre Péan est décédé "des suites d'une maladie" à l'hôpital d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise, a précisé à l'AFP son fils, l'écrivain Jean Grégor, avec qui il avait rédigé son dernier livre, "Comme ils vivaient", une enquête sur le génocide méconnu des Juifs de Lituanie, parue l'an dernier au Seuil.

"Pierre Péan, le grand journaliste d'investigation, est mort jeudi soir 25 juillet à l'âge de 81 ans", avait rapporté jeudi soir L'Obs sur son site internet, saluant "l'un des plus grands journalistes d'enquête français".

Christophe Nick, auteur avec Pierre Péan d'une enquête sur TF1 en 1997, avait également annoncé ce décès sur sa page Facebook: "C'est terrible. Le Patron, Pierre Péan, mon ami, est parti ce soir."

Pierre Péan s'est fait connaître avec ses enquêtes fouillées au long cours, qu'il publiait à raison d'un livre tous les un ou deux ans.

Son coup de maître, il le réalise en 1994 avec "Une jeunesse française : François Mitterrand 1934-1947", dans lequel le président socialiste s'explique pour la première fois sur son appartenance à la droite pétainiste qui allait engager la France dans la collaboration avec l'occupant nazi, avant son action dans la Résistance.

N'ayant jamais peur des polémiques, il enquêtera aussi sur Jacques Chirac, Bernard Kouchner ou Jean-Marie Le Pen.

"C'était quelqu'un de simple, mais qui n'hésitait pas à s'attaquer à de grosses machines", et cela lui avait valu "une extraordinaire sympathie de la part du public", a confié à l'AFP Jean Grégor.

En 1979, ce fils d'un coiffeur de l'ouest de la France, qui avait débuté dans des cabinets ministériels au Gabon avant de se lancer dans le journalisme, passant par l'AFP puis l'hebdomadaire L'Express, sort dans Le Canard enchaîné sa première grande affaire.

Il s'agit de diamants que l'empereur Bokassa de Centrafrique aurait offerts au président français Valéry Giscard d'Estaing. Le scandale aura un grand retentissement à deux ans de l'élection présidentielle.

En 1983, ce tiers-mondiste dans l'âme publie "Affaires africaines", sur les relations entre la France et le Gabon.

Il reviendra sur les sujets africains avec le génocide rwandais (dans "Noires fureurs, blancs menteurs" en 2005), où certains de ses propos sur les Tutsis feront polémique.

"Ma méthode est exclusivement fondée sur le temps, expliquait celui qui s'est aussi intéressé aux grands médias avec son livre "TF1, un pouvoir" (avec Christophe Nick) et son enquête "La Face cachée du Monde" (2003, avec Philippe Cohen) qui met à mal la réputation du quotidien français le plus respecté.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher