topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Le 2è VP burundais satisfait de la 7è Conférence internationale de Tokyo Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

PANA, 01 septembre 2019

Le vice-président du Burundi rentre « satisfait » des résolutions de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique

Bujumbura, Burundi - Le deuxième vice-président du Burundi en charge des questions économiques et sociales, Joseph Butore, est rentré « satisfait », dimanche, des résolutions de la 7ème Conférence internationale de Tokyo (Japon) sur le développement de l’Afrique, du 28 au 30 août dernier.

« L’Afrique est plus que jamais prête à ce partenariat privilégié avec le Japon, basé sur des projets africains et par les Africains», a-t-il soutenu, sur la base du débat général à la conférence de Tokyo.

Dans le cas du Burundi, le deuxième vice-président a indiqué qu’il existe déjà des initiatives régionales dans lesquelles peut s’inscrire ce partenariat avec le Japon, citant entre autres, les projets de barrages hydro-électriques et de transport routier avec le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda et la République démocratique du Congo.

Au niveau de l’agriculture, le Vice-président a indiqué que le partenariat avec le Japon peut être bénéfique à un projet d’intensification de la culture du riz dans la grande plaine de l’Imbo, commune au Burundi, au Rwanda et à la République démocratique du Congo.

La jeunesse a également occupé une place centrale lors de la conférence de Tokyo, avec l’engagement des Etats africains à former et éduquer cette force motrice du développement sur le continent, a encore indiqué le Vice-président burundais.

Les participants ont encore souligné l’importance de développer, sur le continent, des industries qui transforment directement les matières premières au lieu de les exporter pour ensuite importer les produits finis à des coûts parfois exorbitants.

Plus globalement, le Vice-président burundais a indiqué que l'Agenda 2063  de l’Afrique a été évoqué à la conférence de Tokyo comme principal cadre dans lequel il faut renforcer le partenariat avec le Japon.

Cet agenda se veut être un « schéma et un plan directeur de l'Afrique visant à transformer l'Afrique en puissance mondiale de l'avenir".

C’est aussi le "cadre stratégique du continent qui vise à atteindre son objectif de développement inclusif et durable".

Il s’agit encore d’une "manifestation concrète de la volonté panafricaine d’union, d’autodétermination, de liberté, de progrès et de prospérité collective poursuivie dans le cadre du panafricanisme et de la renaissance africaine ».

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher