topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE – PIERRE BUYOYA CONDAMNÉ À LA PRISON À VIE AU BURUNDI : La Cour suprême du Burundi a condamné l'ancien président Pierre Buyoya à la prison à vie pour "sa participation à l'assassinat de son successeur Melchior Ndadaye". [BBC Afrique, 20/10/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Le calvaire des réfugiés Burundais en Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

Deutsche Welle, 01.10.2019

C’est à partir de ce 1er octobre que la Tanzanie débute le rapatriement des réfugiés burundais présents sur son sol. La raison invoquée est que la situation politique et sécuritaire chez son voisin se serait améliorée.

"En accord avec le gouvernement burundais et en collaboration avec le Haut-Commissariat pour les réfugiés, nous allons entamer le rapatriement de tous les réfugiés burundais le 1er octobre", déclaré récemment le ministre tanzanien de l'Intérieur Kangi Lugola. À l’en croire, "en vertu de cet accord, ce sont 2.000 réfugiés qui seront rapatriés chaque semaine, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de réfugié burundais en Tanzanie".

Leurre

Pour sa part, le ministre  burundais de l’Intérieur, Pascal Barandagiye, a déclaré disposer "d'informations selon lesquelles des personnes, des organisations internationales leurrent les réfugiés en leur disant qu'il n'y a pas de paix au Burundi". "Ce n'est pas vrai, le Burundi est en paix et les réfugiés doivent rentrer chez eux", a-t-il déclaré lors d’une visite dans l’un des campas des refugiés en Tanzanie.

Démentis du HCR

Dans un communiqué le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés s'est démarqué de cette affirmation: "si la sécurité s'est globalement améliorée, le HCR estime que la situation au Burundi n'est pas, à l'heure actuelle, de nature à encourager les retours".

C’est pourquoi Dana Hughes, la porte-parole du HCR pour l'Afrique de l'Est, "appelle les Etats à s'assurer qu'aucun réfugié ne soit renvoyé au Burundi contre son gré et que des mesures soient prises pour que la situation au Burundi soit plus favorable au retour de réfugiés (...)". Elle rappelle toutefois que des "centaines" de Burundais fuient toujours leur pays chaque mois et demande aux Etats de la région de continuer à les accueillir.

Assurances

Au cours de deux interviews qu’il a accordée à la DW, Gaston SindimwoPremier Vice-président du Burundi a rassuré ses compatriotes que la sécurité leur sera garantie, dès leur retour au pays. Des assurances que ne prennent pas au sérieux les réfugiés qui craignent pour leur vie une fois rentré au bercail.

La décision prise par les autorités de la Tanzanie de rapatrier les réfugiés burundais inquiète les ONG de défense des droits de l’homme et les réfugiés eux-mêmes. Hilaire, c’est un nom d’emprunt, se plaint du fait que les autorités tanzaniennes ont durci les conditions de vie dans les camps de réfugiés pour les inciter à partir.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher