topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Grands Lacs : l’envoyé de l’ONU se félicite des progrès vers la stabilité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

ONU Info, 4 octobre 2019

La région des Grands Lacs d’Afrique est, plus que jamais, résolument engagée dans sa marche vers la stabilité, a déclaré jeudi l’Envoyé spécial des Nations Unies pour cette région, Huang Xia, devant le Conseil de sécurité.

Selon lui, des étapes importantes ont été franchies dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo (RDC) et la région, qui a été signé en 2013, grâce notamment au transfert pacifique du pouvoir en RDC et à la volonté réaffirmée des leaders de la région de faire face ensemble aux défis qui entravent son émergence.

« Après sa prise de fonctions, le Président de la RDC, Félix Tshisekedi, s’est engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et la sécurité à l’est de la RDC. Cette ouverture diplomatique a été saluée par tous les chefs d’Etat que j’ai rencontrés dans la région, qui m’ont assuré de leur engagement à soutenir cet élan de coopération », a souligné Huang Xia, devant les membres du Conseil de sécurité.

Il a également salué le rapprochement entre l’Ouganda et le Rwanda et a félicité l’Angola et la RDC pour leur détermination à promouvoir le dialogue et la résolution pacifique des différends entre les pays de la région. « J’appelle le Conseil à encourager la poursuite de ces efforts », a-t-il dit.

Selon l’envoyé de l’ONU, la volonté de coopération au niveau sécuritaire s’est traduite récemment par des consultations entre les services de sécurité et de défense de la RDC et ceux des pays voisins, notamment, du Burundi, de l’Ouganda et du Rwanda, dans le but de renforcer leur coopération contre les groupes armés opérant dans l’est de la RDC. « Ces initiatives soulignent la pertinence d’une approche régionale et holistique pour s’attaquer à la menace sécuritaire », a-t-il souligné.

Dans ce contexte, M. Xia a estimé qu’il y avait une opportunité importante de s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité et qu’il fallait la saisir pour renforcer la coopération régionale, « afin de permettre aux populations de mieux bénéficier des richesses de leur région ».

A cet effet, il a jugé nécessaire de renforcer les programmes de développement et d’accélérer l’intégration régionale.

L’envoyé de l’ONU a reconnu toutefois que de nombreux défis persistaient, notamment l'insécurité dans l’Est de la RDC due aux groupes armés, tant étrangers que locaux ; l’exploitation et le commerce illicites des ressources naturelles qui alimentent une économie illégale entretenant ces groupes armés ; et les déplacements forcés de populations dus à l’insécurité.

Il a également jugé nécessaire des efforts accrus en vue de la protection et de la promotion des droits humains.

L’envoyé de l’ONU a fait part au Conseil de quelques initiatives menées par son bureau pour soutenir les pays de la région en matière de coopération sécuritaire et judicaire, de lutte contre l’impunité, de commerce et de développement, et de promotion du rôle des femmes, des jeunes et de la société civile.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher