topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Tanzanie : HRW et Amnesty International dénoncent les dérives du régime Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

RFI, 29-10-2019

Human Rights Watch et Amnesty International dénoncent ensemble la dérive du régime tanzanien. Les deux organisations ont présenté lundi 28 octobre deux rapports dénonçant les abus du pouvoir pour museler les libertés d’expression, d’opinion ou encore d’assemblée.

Le président John Magufuli [Photo] est décrit comme étant au centre de ce système répressif. De fait, Amnesty et Human Rights Watch dénoncent de concert un durcissement du président tanzanien. Depuis son élection en 2015, son régime s’en prend de plus en plus aux journalistes, bloggers, défenseurs des droits de l’homme et opposants.

Joint par RFI, Roland Ebole, chercheur à Amnesty, décrit toute une série d’outils destinée à restreindre les libertés. « Les lois prévoient de lourdes amendes et cela contraint les gens à tout faire pour éviter de commettre une infraction. Il y a des licences très chères à obtenir comme celle par exemple pour créer un blog. Cela empêche les gens d’utiliser leur liberté d’expression. La police vous surveille. Il y a des descentes chez les médias, des interdictions de diffuser. Il y a des attaques physiques. Le pouvoir soit reste silencieux, soit parle de brebis galeuses chez les forces de sécurité. Si c’était le cas, on aurait tous types de victimes. Or, là, c’est une politique délibérée et ce sont les critiques du régime qui sont visés. On voit là une tendance très claire », explique-t-il.

Services secrets, immigration, police, autorité de communication et autres institutions sont utilisées pour appliquer la répression. Résultat : le climat s’est fortement alourdi.

« Un climat de peur s’est installé. Les gens ne parlent plus librement. La société civile craint de dénoncer certaines choses et de voir le gouvernement s’en prendre à elle. Les médias ne couvrent plus certains problèmes importants du pays. On a une autocensure qui s’ajoute à la censure déjà appliquée par les autorités », souligne, de son côté, Oryem Nyeko, chercheur à Human Rights Watch.

Les ONG demandent au pouvoir de revoir ses lois répressives, d’arrêter de harceler ceux qui le critiquent. Sans grand espoir de voir le régime changer, elles espèrent une pression internationale de plus en plus forte.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher