topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : douze opposants arrêtés à l’ouest du pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 30/10/2019 – Source Agence Anadolu

Douze opposants membres du Congrès national pour la liberté (CNL) ont été arrêtés dans la zone de Muyira, commune Kanyosha, province de Bujumbura dit rural, à l'ouest du pays, témoignent des sources sur place, interrogées par Anadolu, lundi.

Ces arrestations interviennent deux jours après la tentative d’assassinat de Gédéon Mpitabavuma, chef de zone Muyira.

« Ces arrestations ne visent que les membres du CNL en les accusant d’être derrière cette attaque qui visait le chef de zone, membre du parti au pouvoir », a confié, un témoin de Muyira.

S’exprimant sous couvert d’anonymat pour des raisons de sécurité, il indique, néanmoins, que cette attaque aurait été menée par des jeunes affiliés au parti, car, justifie-t-il, "ce chef de zone n’est pas très dur envers les opposants, surtout les membres du CNL".

Joint par Anadolu, Jean-Berchmans Munzerere, administrateur communal de Kanyosha, confirme ces arrestations.

Néanmoins, il signale que toutes ces personnes sont arrêtées et emprisonnées pour des raisons d’enquête.

« Il n’y a pas de mobiles politiques derrière ces arrestations. On ne cherche que le criminel qui a failli assassiner le chef de zone et ses complices », a-t-il nuancé.

Vendredi soir Gédéon Mpitabavuma, Chef de la zone Muyira, a été ciblé par des coup de feu. « Un homme armé, non encore identifié, a tiré sur lui. Dieu merci, il a été seulement blessé au niveau du dos et est sous traitement », a ajouté Munzerere.

Depuis les années 2000, cinq chefs de zone de Muyira ont été déjà tués par balles selon Munzerere.

A sept mois des élections de 2020, la violence monte d’un cran dans certains coins du pays.

Dans des affrontements entre les forces de l’ordre et de sécurité burundaises et des ‘’rebelles ‘’ venus de la RDC, à Bubanza, commune Musigati, ouest du pays, 14 assaillants ont été tués et 11 fusils saisis selon le bilan de la police burundaise.

Dans la foulée de cette attaque, quatre reporters du journal Iwacu et leur chauffeur, partis pour le reportage, ont été arrêtés par la police.

Accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat le parquet de Bubanza et privés de leurs matériels (appareils photos, téléphones, etc.), ils sont, pour le moment, incarcérés à la prison centrale de Bubanza.

Pour rappel, le CNL est le principal parti d'opposition au Burundi. Il a été fondé par l'ancien rebelle Agathon Rwasa, aujourd'hui 1er vice-président de l'Assemblée nationale avec 26 députés sur 118 et 5 ministres dans le Gouvernement.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher