topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Le paludisme, en 2019, au Burundi : 8 millions de cas dont plus de 3 000 décès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News24/12/2019 - Source MesVaccins.net

Dans le cadre d'un suivi de la situation du paludisme au Burundi en 2019, l'Organisation mondiale de la santé signale une augmentation progressive des cas au cours de l'année écoulée dans les 46 districts du pays.

Depuis le début de l'année, 8 392 921 cas de paludisme, dont 3 113 décès, ont été notifiés. La population du pays sans littoral d'Afrique du Sud-Est est estimée à 11,53 millions d'habitants en 2019.

Le paludisme a été un fléau au Burundi ces dernières années. 

 World Vision International rapporte, entre 2015 et 2017, plus de 19,7 millions de cas de paludisme. Avec une population de 11,5 millions, c'est l'équivalent de presque tous les Burundais ayant contracté le paludisme deux fois au cours de ces deux années.

En 2018, le paludisme a touché 228 millions de personnes dans le monde dont 405 000 personnes, principalement en Afrique subsaharienne.

Alors que les cas de paludisme ont considérablement diminué en Asie du Sud-Est au cours de la dernière décennie, les pays africains ont notifié une augmentation de 1 million de cas de 2017 à 2018, et le continent a représenté près de 94% des cas mondiaux et des décès dus à la maladie en 2018.

Le paludisme est une maladie causée par un parasite qui se propage à l'homme par la piqûre d'un moustique infecté. Les premiers symptômes du paludisme ressemblent à ceux de la grippe, notamment la fièvre, les frissons, les sueurs, les maux de tête, les vomissements et les courbatures. Sans diagnostic et traitement rapides, le paludisme peut rapidement évoluer vers une maladie grave et la mort.

Les personnes qui envisagent de voyager sont invités à prendre des mesures adéquates pour se protéger contre la piqûre du  moustique : 

  • réduire le contact avec les moustiques en limitant l'activité en plein air à la nuit tombée ;
  • porter des vêtements couvrant (pantalons, chemises manches longues) ;
  • protéger la peau nue (sans oublier les pieds et les chevilles), en utilisant des répulsifs anti-moustiques contenant 50 % de DEET ; 
  • utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticides. 

L'évolution de ces données épidémiologiques doivent faire rappeler aux voyageurs que les recommandations de prévention s'appuient toujours sur le triptyque : 

  • protection personnelle antivectorielle ;
  • une chimioprophylaxie adaptée, dans les zones concernées par le risque de transmission ;
  • information du voyageur sur l'importance du diagnostic en urgence d'une fièvre au retour d'une zone impaludée.

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur le site Medecinedesvoyages.net, qui prend en compte les nouvelles recommandations des autorités sanitaires françaises et de l'Organisation mondiale de la santé.

Source : Outbreak News Today.

Auteur : Claude HENGY

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher