topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 02 juin 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 03/06/2010

● Politique

- Alors que le calendrier montre que la liste définitive des candidats à la présidence devrait être portée à la connaissance du public lundi de la semaine prochaine, le parti Uprona souligne qu’il va donner la position qui ne peut pas faire tomber le pays dans le gouffre dans quelques jours. Tout en durcissant le ton contre la Ceni, à qui il demande l’annulation des résultats des communales, le parti Uprona dit que c’est une formation politique indépendante qui ne doit pas se référer aux autres partis politiques pour prendre des décisions aussi importante que ça. (Isanganiro)

- Le secrétaire Général du parti Cndd-Fdd, parti au pouvoir animé une conférence de presse ce mercredi 2 juin 2010 au cours de laquelle Daniel Gélase Ndabirabe a affirmé que le parti au pouvoir ne va pas se retirer des élections présidentielles malgré que cinq des sept l’ont déjà fait depuis ce mardi. Par ailleurs, le secrétaire général du parti présidentiel dit qu’il n’est pas encore sûr que le parti présidentiel va rester seul dans la course à la présidence. (Isanganiro)

- Les partis politiques de l’opposition à travers le pays continuent à rejeter les résultats des élections communales qui ont eu lieu ce lundi 24 mai 2010. En province de Bubanza, les partis Cndd, Uprona, Upd, Fnl et Frodebu viennent d’adresser une lettre au président de la Cepi Bubanza lui demandant de ne pas reconnaître les résultats des communales de cette province. Selon ces partis politiques, le taux de discordance dans certaines communes est largement supérieur à 10%. Ces partis politiques de la province de Bubanza disent avoir même des preuves sur les achats de conscience que le pouvoir a fait dans certains coins de cette province. Ces partis d’opposition dénoncent aussi l’usage du charroi de l’Etat le jour des élections communales et les jours de campagne surtout dans le déplacement des membres du parti présidentiel pour aller voter. (Isanganiro/Bonesha

● Education

- Les élèves du Lycée Communal de Gitaza, dans la commune de Muhuta ont paralysé le transport ce mercredi 2 juin 2010, sur l’axe routier Bujumbura-Rumonge dans le but de manifester leur colère suite au retard observé dans l’obtention des résultats du trimestre précèdent. Selon Nyandwi Jérôme directeur cette école, il y a une vingtaine des professeurs qui avaient refusé de corriger les copies des examens du deuxième trimestre arguant que ceux-ci ont été faits dans des conditions non pédagogiques. Les enseignants qui venaient de déposer leurs examens à la direction à la veille d’une grève qui a duré près de 2 mois, sont partis sans pour autant corriger les copies car la direction de l’école s’est servi des plantons pour surveiller ces examens pendant que les tutélaires étaient en grève. Pendant que les élèves faisaient le défilé sur la route menant vers Rumonge au sud du pays, la direction de l’école a tenté d’obtenir de la part des enseignants l’accord de commencement de la correction des examens. L’un d’eux, Mureretsi Jean, a affirmé que les enseignants de cette école ne sont pas respectés par la direction, qui met en avant des apparences politiques. Notons qu’un accord est finalement tombé et que ces enseignants ont promis de faire la correction des copies depuis demain jeudi alors que les élèves ont continué leur mouvement jusqu’au jour où ils auront leurs résultats. (Isanganiro/Bonesha)

● Justice

- Le dossier du meurtre de Sabiriho a rebondi hier mardi devant la justice à Kayanza au nord du pays. Maître Raphaël Gahungu, l’avocat de la famille de Salvator Sabiriho, souligne que le dossier est actuellement vide suite à l’absence de Cenel Nduwimana, le principal accusé dans cette affaire. Le Gouverneur de la province de Kayanza, Cenel Nguwimana est accusé par la partie de la victime d’avoir ordonné l’arrestation et la torture de Salvator Sabiriho en octobre dernier. Curieusement, le gouverneur de Kayanza tend à être acquitté par la justice ainsi que les policiers de sa garde actuellement détenus dans la prison de Ngozi. Me Raphaël Gahungu souligne également que la famille de la victime a subit ces derniers jours des intimidations de la part de l’administration provinciale de Kayanza et s’est réfugié loin de la ville de Kayanza pour sauver sa peau. (Rpa/Isanganiro)

● Transport

- Le transport aérien a été perturbé ce mercredi sur l’aéroport de Bujumbura. Deux avions de la compagnie Kenya Airways qui avaient atterrit, l’un dans la matinée et l’autre dans l’après midi n’ont pas quitté l’aéroport de Bujumbura jusque ce soir, ils étaient encore là. Aucune raison de cette impossibilité de vol n’a été communiquée. Même les passagers qui devraient voyager par ces deux avions n’ont pas été informés. Les travailleurs de cette compagnie à Bujumbura n’ont rien signalé à leurs clients qui faisaient la queue devant l’aéroport de Bujumbura. (Isanganiro)

● Sécurité

- Un homme de 41 ans a été tué à Gitega dans la zone de Kabanga de la commune de Giheta. Des sources sur place disent qu’il a été tué par son neveu pour des raisons foncières. La police dit avoir déjà arrêté le coupable et l’interrogatoire a déjà commencé pour connaître les mobiles de cet assassinat. (Rtnb/Isanganiro)

Société

- La population de Kirundo est en train de vendre la récolte à bas prix à des commerçants  en provenance du Rwanda et de la ville de Bujumbura. Selon le directeur de l’agriculture dans la province de Kirundo, Reverien Nzigamasabo, même les communes souvent touchées par la famine connaissent ce problème. Il dit que chaque jour, des camions lourdement chargés des tonnes de haricots, quittent Kirundo en destination d’autres provinces du pays et surtout vers la ville de Bujumbura. Il demande aux autorités de la province de se lever pour arrêter cette situation. Il souligne en outre qu’il y a deux mois, un kilo de haricots coûtait 850F. Aujourd’hui, souligne cette même autorité, le prix du kilo du haricot est de 350F, soit une diminution de plus de 120% sur le prix du haricot. (Rtnb)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher