topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : quand les produits Made in China n'arrivent plus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

Deutsche Welle23.03.2020

La pandémie de Covid-19 freine l’économie burundaise car les produits venant de Chine n’entrent plus dans le pays.

Pour le moment, aucun cas suspect de coronavirus n'a encore été annoncé officiellement au Burundi. Mais la chute des importations semble avoir enrayé l’économie du pays.

Les conséquences du Covid-19 se font sentir sur les produits importés de Dubaï ou de la Chine. Il s’agit essentiellement d’articles électroménagers, textiles ou de téléphones portables.

Dans la galerie Flic en Flac, Anésie Niyonkuru a un magasin de vêtements pour hommes. Beaucoup de ses articles sont importés de Chine. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les affaires  tournent au ralenti. Depuis deux jours, Anésie n’a vendu aucun article :

"On n’importe plus et on ne vend presque pas. Avec la déclaration du coronavirus, on ne voyage plus pour importer. La vie est donc bloquée pour certains, voire pour tous parce qu’il  n’y a pas de mouvements pour générer de l’argent. C’est inutile d’augmenter les prix alors qu’on n’a pas de clientèle. Avant le Covid-19, on écoulait les produits, on payait le loyer, en bref on pouvait subvenir à tous les besoins et réimporter. Mais comme on ne vend plus, on est dans le rouge."

Les clients se font rares

Aline Karirengera possède un magasin d’électroménager depuis sept ans à l’avenue de la Mission. Elle prend l’exemple d’un poste récepteur radio pour expliquer le problème :

"Concernant la qualité, les produits importés et ceux de chez nous sont différents. Ailleurs, ces piles sont payées en dollars alors qu'ici chaque pièce coûte 1.500 francs burundais. Cet appareil coûte 190.000 francs burundais au moins. On n’importe plus car on n’a pas vraiment pas de clientèle."

A deux cent mètres de son magasin, Christophe Ndihokubwayo négocie le prix d’un réfrigérateur avec son client. Depuis deux semaines, malgré la raréfaction des produits, il n'a pas augmenté le prix de vente de sa marchandise :

" Même avant, quand on importait encore les marchandises, il ne s’achetait pas à moins de 550.000 francs burundais. Désormais, on ne fait que vider les stocks. Le prix n’a pas changé, il est resté le même. Si tu payes on procède à l’emballage, et c’est tout."  

La semaine dernière, le gouvernement burundais a déclaré la suspension provisoire des missions officielles à l’étranger, sauf celles qui sont jugées hautement stratégiques.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher