topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La puissante Eglise catholique du Burundi met les gants face au Coronavirus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 05 avril 2020

Bujumbura, Burundi - De nombreux fidèles à la Cathédrale Regina Mundi de Bujumbura ont répondu présents à la messe dominicale depuis les premiers cas officiellement déclarés de Coronavirus (COVID-19), poussant la puissante Eglise Catholique du Burundi à renoncer à tout rituel susceptible d'exposer physiquement à la contamination collective, a-t-on observé sur place.

Au Burundi, plusieurs religions cohabitent dans des proportions de plus de 60% de catholiques, 15% de protestants, 2 à 5% de musulmans et 20% de religions indigènes.

L'Eglise catholique n'invite plus les fidèles à se serrer la main, le moment venu de se souhaiter la paix du Christ.

Par ailleurs, ceux des fidèles habitués à tendre la langue pour recevoir l'Eucharistie doivent désormais se résoudre à la recevoir uniquement à la main.

Une certaine distance doit encore séparer les fidèles, les uns des autres, dans les rangs.

Au moment de confesser les péchés, il faut encore veuiller à se tenir à l'écart du prêtre.

Le trois premiers cas importés de COVID-19 sont pour le moment localisés à Bujumbura, la capitale économique du Burundi.

Les transports en commun, les commerces, les services, les établissements scolaires et universitaires ainsi que les cafés et autres bars-restaurants n'ont pour autant cessé de fonctionner, en l'absence de restrictions de la part des pouvoirs publics.

Le dimanche précédent, l’Archevêque du diocèse de Bujumbura, Mgr Gervais Banshimiyubusa, déclarait qu’il revenait à l’Etat et "à lui seul" de décider de la fermeture des lieux de culte et non à l'Eglise, en réponse aux pressions de l’opinion face aux menaces du virus.

L’Etat se voulait laïc avant la nouvelle Constitution, promulguée le 7 juin 2018, et dont le préambule interpelle le peuple Burundais à être, avant tout, "conscient de ses responsabilités devant Dieu (…) ».

Cette place de choix réservée à Dieu était l’une des explications officielles à l’absence du Coronavirus, avant que le Burundi ne soit surpris par la pandémie dans frontières.

Les derniers chiffres de l’organisation mondiale de la santé (OMS) font état de 1.216.422 de cas confirmés, 65.711 décès et 252.478 personnes guéries du virus à travers le monde.

En Afrique, plus de 300 personnes ont déjà été emportées par la pandémie depuis sa montée en puissance, en février.

Le continent a déjà enregistré près de 8.000 cas confirmés dans 50 des 54 pays africains dont 753 guéris, selon les chiffres du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), une agence spécialisée de l'Union africaine (UA).

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher