topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le Championnat de foot se poursuit malgré le coronavirus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

RFI06/04/2020

Réunie dimanche 5 avril en Assemblée générale, la Fédération de football du Burundi a décidé que ses différentes compétitions allaient se poursuivre, malgré des premiers cas de coronavirus détectés dans le pays. Pas de huis clos durant les matches, non-plus. Les autorités locales prônent le respect de gestes barrières (lavage des mains, distanciation…) durant les rencontres.

La 28e journée du Championnat de football du Burundi, la Primus Ligue, aura bien lieu les 11 et 12 avril 2020, comme prévue. Alors que le ballon rond est à l’arrêt à peu près partout sur la planète, sauf dans une poignée de territoires (Biélorussie, Tadjikistan…), le foot burundais a décidé de poursuivre ses activités. Et ce malgré la pandémie mondiale de coronavirus et des premiers cas de Covid-19 détectés dans le pays.

Ainsi en a décidé la Fédération (FFB), réunie ce 5 avril 2020 : « Après concertation et éclaircissements sanitaires et techniques du ministre de la Santé Dr Thadée Ndikumana, l'Assemblée Générale [de la FFB] décide que les championnats de première et deuxième divisions continuent à être joués tout en observant les mesures d'hygiène sur les stades et la distanciation. »

Des gestes barrières

Pas de huis clos, donc. Les spectateurs seront encore admis aux stades. Ils respecteront quelques gestes barrière « comme le lavage des mains et la prise de température [...] avant leur entrée », a indiqué le ministre de la Santé.

Quant aux joueurs, ils devront observer certaines précautions : « Interdiction des salutations en se touchant les mains » et interdiction de « groupement pour célébrer la marquage de but » ; « prise de distance des arbitres lors des constats de chocs sur le terrain ». « Le fair-play est également interdit », est-il également souligné sur la page Facebook de la FFB.

Des pressions sur les clubs ?

Des consignes qui ont également laissé sceptiques certains internautes. « Et les duels ? On ne peut éviter les contacts dans le football. Ce n'est pas un sport de raquettes », souligne un premier. « S’il vous plaît, arrêtez tout, vous jouez avec le feu », lance un deuxième.

D’autres, au contraire, ont salué la décision de poursuivre les compétitions burundaises. « Merci beaucoup M. le Ministre et la FFB pour votre décision aimable, écrit un autre internaute. Le Burundi est un État souverain et laïc, et a le plein pouvoir de prendre ses propres décisions ».

D’après l’Agence France-Presse, qui cite une source ayant requis l’anonymat, le président de la Fédération de football du Burundi, Révérien Ndikuriyo, a pesé dans cette décision. Celui qui est également le président du Sénat aurait menacé les clubs renonçant à jouer de forfait et d’autres sanctions.

« Pas à la CAF de commenter les décisions des États ou des Fédérations »

Au Burundi, les autorités locales affichent leur sérénité face à la pandémie de coronavirus, alors que des élections générales sont prévues en mai 2020.

Et le monde du football ? La Fédération internationale (FIFA) comme la Confédération africaine (CAF) se sont montrées favorables à l’arrêt des compétitions, pour contribuer à endiguer la vague de Covid-19. Gérémi Njitap, vice-président de la FIFPro, le syndicat mondial des footballeurs, s’est étonné des choix effectués. « Il est impensable pour notre part que la Fédération mette en danger la santé des joueurs et des spectateurs. C’est pourquoi nous osons espérer que cette décision s’appuie sur des données médicales solides et incontestables, indique le Camerounais à RFI.fr. Ceci étant dit, compte tenu de l’ampleur de la pandémie, nous regrettons que le principe de précaution n'ait pas été retenu ».

Interrogé par Le Monde Afrique, le 31 mars dernier, sur le choix de la FFB de continuer à jouer au football, Ahmad, le patron de la CAF, s’était montré fataliste. C’était pourtant avant que des cas soient détectés dans ce pays. « Il n’appartient pas à la CAF de commenter les décisions qui relèvent des États, ou des Fédérations nationales », a réitéré le Malgache à rfi.fr, ce lundi 6 avril.

Geremi, lui, assure pourtant que « la CAF adressera une correspondance à la fédération burundaise de football. C'est une des résolutions de la rencontre restreinte que nous avons [la FIFPro, Ndlr] eu ce jour avec nos partenaires de la CAF », assure l'ancien défenseur du Real Madrid.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher