topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le processus électoral mis à mal par le boycott de l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 04/06/2010 – Source AFP

Le boycott annoncé des élections présidentielles du 28 juin par l'opposition burundaise, mécontente du résultat des municipales, met à mal un processus électoral censé consolider la paix à peine retrouvée après 13 ans de guerre civile.

Cette annonce a fait suite aux accusations de "fraudes massives" qui ont, selon l'opposition, entaché les communales du 24 mai, avec une présidentielle le 28 juin et des législatives un mois plus tard.

Cinq candidats de l'opposition - Pascaline Kampayano, candidate d'une dissidence du parti présidentiel, l'UPD ; l'ancien président Domitien Ndayizeye, candidat du principal parti d'opposition parlementaire Frodebu ; Léonard Nyangoma, chef historique de la rébellion hutu ; Agathon Rwasa, le chef de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) ; et Alexis Sinduhije, ex-journaliste et président d'un jeune parti, le MSD - se sont retirés mardi de la course à l'élection présidentielle du 28 juin au Burundi, qu'ils estiment par avance "truquée".

Regroupés au sein d'une nouvelle coalition, l'Alliance démocratique pour le changement au Burundi (ADR), ces partis ont réaffirmé avec force jeudi leur retrait du processus électoral, malgré les appels de la communauté internationale.

Dans une déclaration commune, le représentant de l'Onu, ainsi que les principaux ambassadeurs présents au Burundi (Allemagne, Belgique, France, USA, Union européenne, Russie, Afrique du sud) ont "invité" les cinq candidats à "reconsidérer" leur décision.

Ils ont "rappelé que les observateurs tant internationaux que nationaux (...) ont porté une appréciation globalement positive quant au déroulement du scrutin communal", tant contesté par l'opposition.

"Les partis d'opposition doivent revenir rapidement à la raison", a commenté un diplomate, sous couvert d'anonymat. "C'est irréaliste et irresponsable de croire que les communales puissent être annulées", a estimé cette source, déplorant "une fuite en avant qui ne peut que conduire dans une impasse".

"Il n'y a pas eu de fraudes massives, mais des irrégularités, évidemment regrettables, que l'opposition tente aujourd'hui d'utiliser pour décrédibiliser tout le processus", affirme une source onusienne.

"Mauvaise perdante, l'opposition a sous-estimé l'influence du parti au pouvoir (CNDD-FDD) en province, qui a fait une campagne de terrain très efficace, avec beaucoup de moyens", parfois même ceux de l'Etat, analyse la même source.

"C'est un jeu dangereux, qui risque de radicaliser l'opinion et certains militants, avec la menace d'un CNDD-FDD au pouvoir qui se crispe et réagit trop vigoureusement".

Une vingtaine de cadres et militants de l'opposition sont ainsi détenus depuis une semaine après de premières violences postélectorales à Bujumbura et dans plusieurs provinces, selon des sources concordantes.

Et les ministres de la Sécurité publique et de la Défense ont clairement "mis en garde" contre "toute perturbation de la sécurité et de l'ordre public", évoquant des tentatives de "déstabilisation en cours de préparation".

"Le pouvoir burundais, qui a le beau rôle jusqu'ici, doit éviter de retomber dans son travers du tout répressif. Cela pourrait se retourner contre lui", ajoute le diplomate déjà cité.

Seuls deux candidats restent en lice actuellement pour la présidentielle: le chef de l'Etat sortant Pierre Nkurunziza, désormais ultra favori, et le candidat du principal parti tutsi Uprona, Yves Sahinguvu.

L'Uprona, qui a exigé à son tour l'annulation des communales doit annoncer vendredi si son candidat se retire.

"Si l'Uprona reste en course, le processus électoral peut être sauvé. Sinon, ce sera un terrible gâchis", pronostique le diplomate, estimant que "le Burundi sera alors entré dans une nouvelle période d'incertitude".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher