topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE – PIERRE BUYOYA CONDAMNÉ À LA PERPÉTUITÉ POUR L'ASSASSINAT DE MELCHIOR NDADAYE : La Cour suprême du Burundi a condamné lundi l'ancien président Pierre Buyoya à la prison à vie pour "sa participation à l'assassinat de son successeur Melchior Ndadaye". [@rib News, 20/10/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 

Présidentielle au Burundi : pas de vote pour la diaspora Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

Deutsche Welle21.04.2020

Le premier tour de l’élection présidentielle au Burundi aura lieu le 20 mai prochain. Contrairement aux précédents scrutins, les Burundais de la diaspora ne pourront pas voter cette année en raison du Covid 19.

Dix candidats briguent la succession du président sortant, Pierre Nkurunziza, qui ne se représentante pas.

Dans une note signée le 15 avril dernier, le ministre burundais des Affaires étrangères a annoncé que la Commission électorale nationale indépendante était dans l’incapacité d’organiser les élections du 20 mai 2020 pour les Burundais à l’étranger.

"La situation sanitaire actuelle marquée par des mesures de lutte contre la pandémie du Covid-19 dans différents pays ne facilite pas le mouvement et par conséquent l’accès aux chancelleries", a expliqué le chef de la diplomatie Ezekiel Nibigira.

Une mesure que comprend Gaston Sindimwo, premier vice-président du Burundi.

"C'est parce que dans ces pays-là, tout le monde est confiné. Alors qu’aujourd'hui, dieu nous a épargné du coronavirus et tout le monde vaque à ses occupations sans problème", justifie le candidat de l'Union pour le progrès national (UPRONA) à l'élection présidentielle du 20 mai prochain.

Pas d'enjeux

Pour sa part, Chauvineau Mugwengezo, président de la coalition des forces de l’opposition burundaise pour le rétablissement de l’Accord d’Arusha, "CFOR-Arusha", estime que cette décision est sans conséquence sur l’issue du scrutin qui, selon lui, ne fait aucun doute.

"La diaspora, c'est vraiment une quantité négligeable. Et ce n’est pas à partir de la diaspora que le pouvoir CNDD-FDD espère gagner. Quelle participe ou qu'elle ne participe pas, ça ne pourra rien changer pour ce qui est des résultats qui sont déjà connus", soutient l’opposant qui vit en exil.

Conservation du pouvoir

Selon Aimé Magera, le porte-parole en Europe du Conseil national pour la liberté (CNL), de l’opposant Agathon Rwassa qui est le seul candidat d’envergure, face à celui du pouvoir, Evariste Ndayishimiye. 

"Le pouvoir va perdre les élections, il essaie par tous les moyens d'éviter des  électeurs de l'opposition qui peuvent faire basculer les résultats que le pouvoir veut s'attribuer. Et donc, il fait cette manœuvre effectivement pour essayer de diminuer les voix de l'opposition. Mais ici, aujourd'hui, on parle de déconfinement. Alors pourquoi ne pas appliquer ces mêmes mesures? Lorsqu’on sait que les mesures de distanciation sont faciles à respecter dans une ambassade. Ce n'est pas tous les Burundais qui vont voter en même temps", regrette Aimé Magera.

Selon la Commission électorale nationale indépendante, 12.933 électeurs de la diaspora se sont fait inscrire, sur un total d’un peu plus de cinq millions électeurs au niveau national.

La campagne électorale démarre le lundi 27 avril prochain et va durer trois semaines. En plus du président de la République, les Burundais sont appelés à élire aussi leurs députés et conseils municipaux.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher