topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L’opposition s’insurge contre la déclaration de la "Communauté internationale" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 04/06/2010

DECLARATION DE L’ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE CHANGEMENT AU BURUNDI :

CONSIDERATIONS SUR LA DECLARATION DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE

PRESENTE AU BURUNDI FAITE EN DATE DU 03 JUIN 2010

§         Nous, Partis politiques de l’opposition, membres de l’ADC-IKIBIRI, venons d’apprendre par la voix des ondes la déclaration tendancieuse de la Communauté Internationale présente au Burundi sur les récentes élections communales massivement fraudées ;

§         Cette déclaration a été relayée par l’Ambassadeur Franck de Coninck, Envoyé Spécial de la Belgique dans la Région des Grands Lacs ;

§         Nous regrettons que cette Communauté Internationale se soit uniquement focalisée sur le seul aspect de la sécurité des élections qui vient fausser la lecture correcte, la conclusion honnête et l’évaluation complète des élections du 24 mai 2010.

§         Nous rappelons que beaucoup de fonds mis à disposition au Burundi par la Communauté Internationale ont été justement utilisés pour commettre ces irrégularités et fraudes massives.

§         Nous rappelons le grand rôle joué par les partis de l’opposition pour que les élections soient possibles, notamment sous l’angle de la mobilisation des électeurs, de la mise en place du Code électoral ainsi que le respect des règles de bonne gouvernance démocratique.

         Pour tous ces motifs :

1.     Nous considérons que cette déclaration est un mépris pour le peuple burundais. Par conséquent, nous rejetons ce paternalisme de la Communauté Internationale qui considère encore notre pays comme une république bananière dans laquelle la corruption à grande échelle, les fraudes électorales, la violation des droits de la personne humaine ainsi que l’oppression, peuvent rester impunément tolérées.

2.     Nous condamnons et rejetons en bloc le contenu d’une telle déclaration qui vient conforter la CENI qui est l’architecte et complice de toutes les irrégularités et fraudes massives qui émaillent lesdites élections dont les Procès Verbaux ne sont même pas disponibles pour introduire un recours quelconque.

3.     Nous condamnons la position et les propos de l’Ambassadeur Franck de Coninck, Envoyé Spécial de la Belgique dans la Région des Grands Lacs qui affirme que le processus électoral s’est déroulé dans de bonnes conditions et qu’elles aient respecté les critères de dignité et de transparence. Ce qui nous étonne est qu’il se contredit en même temps en disant que la Belgique ne sous-estime pas les irrégularités qui ont été commises dans ce processus.

4.     Nous condamnons également l’hypocrisie qui consiste à demander au Gouvernement de poursuivre les enquêtes sur les violences perpétrées, alors que cette Communauté Internationale est restée silencieuse lors de l’expulsion du Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies et de la Représentante de Human Rights watch qui osaient donner des rapports corrects sur ce qui se passe au Burundi. En effet, cette même Communauté Internationale ainsi que tous les Burundais savent très bien que le Rapport de Madame Neela Goshal sur le Burundi qui lui a causé son renvoi prédisait de façon correcte ce qui est en train de se passer au Burundi.

5.     Nous rendons responsables les auteurs de cette déclaration des conséquences fâcheuses exprimées en termes d’intimidation sur un peuple qui comme le peuple européen  a aussi le droit  d’aspirer à la gestion démocratique de sa société.

6.     Nous rappelons que le retrait des cinq candidats de la compétition aux présidentielles est une expression de refus de ce montage électoral qui ne vise qu’un retour au monolithisme. Celui-ci ne viendrait que pour saper tous les efforts du peuple burundais de se construire une démocratie con- sociative et intégrative en  nous réintroduisant dans le cycle des violences.

7.     Nous exhortons la Communauté Internationale d’arrêter ces tractations en cours visant à  diviser les Partis de l’Alliance.

8.     Nous profitons de l’occasion pour informer l’opinion nationale et internationale que les Partis de l’Alliance sont décidés davantage à maintenir et fortifier leurs positions de refus du dictat et de la supercherie jusqu’à ce que le peuple rentre dans ses droits.

Fait à Bujumbura, le 04 juin 2010

Pour les Partis politiques de l’opposition, membres de l’ADC-IKIBIRI

Hon. Léonard Nyangoma, Président du CNDD

Porte-Parole de l’ADC-IKIBIRI

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher