topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'opposition tanzanienne dénonce le "déni" du président face au coronavirus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 30/04/2020 – Source AFP

Le principal dirigeant de l'opposition tanzanienne, Freeman Mbowe, a dénoncé mercredi le manque de transparence du pouvoir face à la propagation du nouveau coronavirus, accusant le président John Magufuli (photo) de persister dans le "déni" de la maladie.

Contrairement à la plupart des pays africains qui, malgré un nombre de cas nettement inférieur à la plupart des autres régions du monde, ont décrété des mesures de confinement et des couvre-feu, la Tanzanie n'a fermé que ses établissements scolaires, les commerces et les transports continuant à fonctionner normalement.

"Notre nombre de cas explose à une vitesse alarmante, au moment où beaucoup de pays sont en train d'aplatir la courbe" des nouvelles contaminations, a affirmé M. Mbowe dans un discours diffusé sur Internet.

Ce pays d'Afrique de l'Est, qui a annoncé son premier cas le 16 mars, en compte désormais officiellement 480, dont 16 morts.

"Il n'y pas de transparence et quand les gens n'ont pas d'information, cela laisse le champ libre aux rumeurs", a déploré le chef de l'opposition.

"Le gouvernement nous dit qu'il n'y a que 16 morts du coronavirus mais c'est une plaisanterie", a-t-il affirmé, taxant M. Magufuli, retranché depuis un mois dans sa ville natale de Chato (nord-ouest), de "déni" de la réalité.

L'opposition a également reproché au gouvernement d'avoir attendu une semaine pour fournir de nouveaux bilans après que le chef de l'Etat a accusé le 22 avril le ministère de la Santé de "provoquer la panique" en insistant davantage sur les nouveaux cas que sur les guérisons.

Sous pression, le Premier ministre Kassim Majaliwa a donc rendu publics mercredi de nouveaux chiffres, sans lever les doutes de l'opposition sur leur véracité.

Si le président tanzanien a appelé ses concitoyens à éviter les "rassemblements non nécessaires", il les a aussi encouragés à s'en remettre à Dieu et à continuer de faire marcher l'économie.

Surnommé "tingatinga" (bulldozer en swahili), le président Magufuli a marqué les esprits depuis sa prise de fonction en 2015, en se montrant inflexible dans la lutte contre la corruption, mais il est aussi critiqué pour son autoritarisme.

Il devrait être candidat à la prochaine élection présidentielle, prévue en octobre.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher